Alouettes

Les Alouettes trouvent encore le moyen de perdre

Publié | Mis à jour

En avant par trois points dans les dernières minutes du match, les Alouettes de Montréal ont encore une fois trouvé le moyen de perdre. Les Moineaux ont accordé un touché tardif et ont finalement baissé pavillon 26-22, samedi, contre les Argonauts, à Toronto.

Sur la séquence fatidique, l’unité offensive menée par le quart-arrière James Franklin a traversé le terrain pour conclure avec une course d’une verge de Branden Burks. Le pivot des Argonauts (4-12) a connu un match en demi-teinte, complétant 70,3% de ses passes pour des gains de 277 verges. Il a aussi marqué un touché via un jeu au sol et été victime de deux interceptions. Le botteur Drew Brown a également tiré son épingle du jeu avec quatre placements.

Disposant de 56 secondes pour reprendre les devants, le quart Johnny Manziel et les siens ont fait chou blanc, subissant ainsi un 13e revers cette saison et un cinquième consécutif. Le pivot des Alouettes (3-13) a réussi 23 de ses 30 passes tentées pour 220 verges, un majeur et une interception. Sa cible favorite a été Eugene Lewis, qui a connu un fort match. Il a attrapé huit ballons, dont l’unique majeur offensif des siens, pour un total de 100 verges.

Si la défensive a craqué en fin de rencontre, elle aura tout de même inscrit des points au tableau indicateur. Le demi défensif Tevaughn Campbell a intercepté une passe de Franklin et a ramené le ballon sur une distance de 37 verges pour un touché. Les autres points des Oiseaux ont été produits par la jambe de Boris Bede, qui a réussi deux placements et un simple.

Les hommes de Mike Sherman retrouveront leurs rivaux torontois le dimanche 28 octobre, pour le dernier match de la saison 2018 au Stade Percival-Molson. Ils concluront ensuite leur saison de misère face aux Tiger-Cats à Hamilton, le 3 novembre.