Cleveland Cavaliers v Toronto Raptors

Crédit : AFP

NBA

Raptors : l’opération séduction est commencée

Publié | Mis à jour

Les partisans et l’organisation des Raptors ont eu une première occasion de charmer la nouvelle vedette de la concession Kawhi Leonard, lors du premier match de la saison régulière de l’équipe torontoise, mercredi, au Scotiabank Arena.

Une rencontre qui s’est soldée par une victoire de 116-104 des favoris de la foule sur les Cavaliers de Cleveland. Il s’agissait d’un premier pas pour convaincre Leonard que la Ville Reine est le bon endroit pour lui, considérant qu’il deviendra joueur autonome à la fin de la présente saison.

L’ailier est vu comme l’un des meilleurs joueurs de la NBA et a été acquis à fort prix cet été, alors que DeMar DeRozan, Jakob Poltl et un choix de premier tour en 2019 ont été envoyés aux Spurs de San Antonio pour obtenir ses services et ceux de Danny Green. Une situation qui met l’état-major des Raptors dans une situation délicate, elle qui pourrait voir son nouveau diamant disparaître aussi rapidement qu’il est apparu.

Une bonne première impression

Mercredi, Leonard a été accueilli en héros par les milliers de partisans des Raptors venus l’acclamer. L’organisation s’est aussi assuré qu’il passe plus souvent qu’à son tour sur l’écran géant. Des attentions qu’a semblé apprécier le principal intéressé.

«Ils [les partisans] m’ont donné encore plus d’énergie, a indiqué celui qui a réalisé une performance de 24 points et 13 rebonds au réseau Sportsnet. J’ai ressenti du support et ça m’a donné le petit plus pour mieux performer.»

Si Leonard a aimé son premier contact avec les partisans, il s’est montré un peu critique de la performance collective après la rencontre.

«Il est très tôt [dans la saison], a-t-il dit. C’est seulement le premier match, mais nous avons fait beaucoup d’erreurs sur le plan défensif et nous devons les corriger. Nous devons continuer de travailler fort. Notre attaque a également été stagnante à certains moments. Par contre, notre talent, notre focus et notre ardeur au boulot nous ont permis de l’emporter.»

Au final, une seule chose convaincra Leonard de poursuivre son aventure canadienne et c’est lui-même qui a révélé l’élément-clé.

«En gagnant des matchs, avait-il dit lors de la journée de son échange. C’est comme ça que tu obtiens des joueurs étoiles qui veulent venir jouer ici.»