Crédit : AFP

Boxe

Manny Pacquiao sûr «à 90%» d'affronter Broner en janvier

AFP

Publié | Mis à jour

Le boxeur philippin Manny Pacquiao a déclaré mercredi qu'un combat en janvier contre l'Américain Adrien Broner est presque certain, mais a esquivé la rumeur croissante concernant un possible "rematch" contre son rival Floyd Mayweather.

«Broner, Adrien Broner» : c'est Pacquiao lui-même qui a donné, lors d'une soirée de charité à Manille, le nom de son prochain adversaire, précisant que le combat contre l'Américain avait «90%» de chances de se tenir.

«C'est presque fait mais pas encore totalement.»

En juillet la légende philippine est sortie de sa retraite pour récupérer son titre WBA des poids welters en mettant KO le champion en titre, l'Argentin Lucas Matthysse. Sa première victoire avant la limite en neuf ans.

Depuis, Pacquiao a promis de se battre à nouveau. Contre qui ? Pacquiao a donc donné le premier nom d'une possible nouvelle série de prétendants, en citant Broner. Il a ajouté qu'il préférerait affronter l'ancien champion du monde dans quatre catégories différentes de poids le 12 ou le 19 janvier, à Las Vegas.

Mercredi, Pacquiao a en revanche déclaré qu'un combat contre l'autre revenant, Floyd Mayweather, 41 ans, n'était «pas encore confirmé».

En septembre, Mayweather avait annoncé son retour sur le ring face au Philippin, en 2019.

En 2015, Mayweather avait été déclaré vainqueur de Pacquiao lors du combat le plus cher de l'histoire de la boxe. Présenté comme «le combat du siècle», le duel entre les deux légendes avait unanimement été jugé décevant... mais avait généré quelques centaines de millions de dollars de revenus.

Cependant, aucune certitude n'existe concernant un nouveau match. Mayweather avait également déclaré qu'il participerait à un "énorme événement de boxe" à Tokyo avant de possiblement affronter Pacquiao.

En 23 ans de carrière le Philippin affiche un bilan impressionnant de 60 victoires, dont 39 par KO, pour 7 défaites et 2 nuls.

La dernière défaite de celui qui est également sénateur aux Philippines remonte à l'année dernière à Brisbane, où Jeff Horn l'a dépossédé du titre de champion WBO des welters.