Impact

L’Impact animé d’un sentiment d'urgence

Publié | Mis à jour

Après trois jours de congé, les joueurs de l'Impact étaient de retour à l'entraînement mardi matin. 

La troupe de Rémi Garde se prépare à livrer ses deux derniers matchs de la saison. Deux rencontres qu’elle doit absolument gagner si elle espère avoir une chance de participer aux éliminatoires.

Alors qu'ils amorcent leur préparation pour leur déterminant affrontement de dimanche contre le Toronto FC au Stade Saputo, les joueurs sont animés d’un sentiment d'urgence.

«Nous devons à tout prix remporter ces deux matchs. Il n’y a donc pas d’ambigüité sur ce que nous devons faire d’ici la fin du calendrier, a souligné le milieu de terrain Daniel Lovitz. L’objectif est toujours de jouer jusqu’en décembre.»

D.C. United a remporté son dernier match contre le FC Dallas, ce qui place maintenant l'Impact au septième rang dans l'Est, un point derrière la formation de Washington, qui a encore un match en main, alors qu'elle affrontera le TFC mercredi.

«Tout est encore possible»

Garde soutient d’ailleurs que «tout est encore possible».

«Lorsqu’on démarrera le prochain match dimanche, on aura soit un point de retard, soit deux, soit quatre, on sera fixés. Il restera alors six points à distribuer pour les deux équipes. Vous savez, tant qu'il y a des minutes en jeu et des possibilités de gagner, je crois que tout est encore possible.»

Privé de certains joueurs à cause de la pause internationale, le TFC risque de présenter une équipe plus complète contre l'Impact que ce mercredi contre D.C. United. Mais cela ne dérange pas vraiment Garde.

«On ne peut pas contrôler ça non plus, on ne sait pas ce qu'ils vont faire. On se prépare de notre côté. On connaît assez bien Toronto. On a aussi un autre visage à montrer par rapport à la dernière fois qu'on les a rencontrés. Ce sera aussi une source de motivation pour nous.»

Déjà exclu des éliminatoires, le TFC pourrait-il décider de mettre la pédale douce mercredi pour défavoriser Montréal, son grand rival?

Lovitz croit plutôt que les Torontois feront tout pour gagner.

Peu importe, les joueurs de l'Impact comptent sauter sur le terrain avec le couteau entre les dents ce dimanche.

(Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus)