FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-CLEVELAND-BROWNS

Crédit : AFP

NFL

Melvin Gordon s’éclate contre les Browns

Publié | Mis à jour

Le porteur de ballon Melvin Gordon n’a fait qu’une bouchée de la défensive des Browns et les Chargers de Los Angeles l’ont emporté 38-14, dimanche, à Cleveland.

Gordon a inscrit trois touchés, ce qui représente un sommet pour lui dans la NFL. Il a également cumulé 132 verges de gains en 18 courses. Pour sa part, le quart-arrière des Chargers (4-2) Philip Rivers a lancé deux passes de touché, en plus d’obtenir 207 verges en seulement 11 passes complétées.

Chez les Browns (2-3-1), le pivot Baker Mayfield a connu un départ difficile, étant victime de deux interceptions. Celui qui a été le premier choix au dernier encan de la NFL n’a réussi que 47,8 % de ses passes pour 238 verges et un majeur. Le jeu au sol des perdants a été pratiquement inexistant, alors qu’aucun des porteurs de ballon n’a atteint le plateau des 40 verges.

Les Falcons renouent avec la victoire

Les Falcons ont retrouvé le plaisir de la victoire, alors qu’ils ont vaincu les Buccaneers de Tampa Bay 34-29, dimanche, à Atlanta.

Il s'agit de leur premier gain depuis la deuxième semaine d'activité de la NFL.

Le quart-arrière Matt Ryan a été particulièrement efficace en réussissant 75 % de ses passes pour 354 verges et trois touchés. Sans trouver la zone des buts, le receveur de passes Julio Jones a également tiré son épingle du jeu avec 143 verges de gains en 10 attrapés.

Le botteur des Falcons (1-4) Matt Bryant a ajouté son grain de sel avec deux placements.

De retour comme partant des Buccaneers (2-3), le quart Jameis Winston a lancé quatre passes de touché dans la défaite.

Il s’agissait d’un premier départ pour Winston en 2018, lui qui a été suspendu pour trois parties relativement à un incident à caractère sexuel. Il a complété 30 de ses 41 passes tentées pour 395 verges et a été victime de deux interceptions.

Les Dolphins l’emportent sur le dernier jeu de la prolongation

Jason Sanders a réussi un placement de 47 verges lors du dernier jeu de la prolongation pour procurer une victoire de 31-28 aux Dolphins contre les Bears de Chicago, dimanche, à Miami.

Au total, le botteur des Dolphins (4-2) a placé trois fois le ballon entre les poteaux en autant de tentatives, dont une sur une distance de 50 verges. Dans le clan des Bears (3-2), Cody Parkey a raté un botté de 53 verges en prolongation.

Avant l’engagement supplémentaire, Albert Wilson avait inscrit le touché égalisateur à l’aide d’un jeu aérien de 75 verges avec trois minutes à écouler.

Brock Osweiler a trouvé ses receveurs 28 fois en 44 lancers pour 380 verges, trois touchés et deux interceptions. Son vis-à-vis Mitchell Trubisky a réussi 22 de ses 31 relais pour 316 verges, trois majeurs et une interception.

Albert Wilson a inscrit deux touchés par la passe pour les favoris locaux. Nick O'Leary a également inscrit six points au tableau.

Allen Robinson, Anthony Miller, Trey Burton et Tarik Cohen ont atteint la zone des buts dans la défaite.