Crédit : Eric Hartline-USA TODAY Sports

MLS

MLS 360 : le portrait se précise

Publié | Mis à jour

La 32e semaine de la saison 2018, en MLS, est maintenant derrière nous et à la suite de celle-ci, il y a de plus de plus d’équipes dont la place est en éliminatoires est assurée.

Il y en a d’autres, comme le Toronto FC, qui ont obtenu la confirmation qu’elles n’en seront pas.

On savait déjà, avant les matchs du weekend, que les deux équipes de New York, Atlanta United et le FC Dallas seraient des séries. Il était aussi déjà connu que le Fire, les Rapids et les Earthquakes pouvaient déjà commencer à préparer 2019.

Alors voici les nouveaux chanceux et malheureux de la course aux éliminatoires.

Ils en seront :

Le Los Angeles FC a confirmé sa place grâce à une victoire de 3-0 sur la pelouse des toujours aussi ineptes Rapids, samedi.  Pour une deuxième année, donc, une équipe d’expansion participera aux éliminatoires après Atlanta en 2017.

Il faut souligner, dans la victoire, la performance d’Adama Diomandé, qui a enfin retrouvé le chemin des filets : ses 10e et 11e buts de la saison étaient ses premiers en près de trois mois après un début fulgurant en MLS, où il avait marqué neuf fois en six matchs.

Le Sporting de Kansas City a dû se contenter d’un match nul de 1-1 à domicile contre le Galaxy, qui a sérieusement mis la pression contre l’une des bonnes équipes. L’increvable Zlatan Ibrahimovic a même donné les devants aux Californiens en première demie et ceux-ci se sont ensuite fait refuser un but.

Mais le gardien du SKC, Tim Melia, a ensuite fait les arrêts et la réponse est finalement venue de l’excellent ailier écossais Johnny Russell. L’ancien de Derby County et de Dundee United a mis quelques joueurs du Galaxy dans sa poche avant d’inscrire l’un des buts de la semaine pour créer l’égalité à la 83e minute.

MLS 360: but de Johnny Russell - TVA Sports

Avec neuf buts et six passes décisives, Russell fait une très belle première saison en MLS. Le point obtenu dans le nul est un 53e cette année pour le SKC, c’est autant que le LAFC, et il place le club en séries.

L’Union de Philadelphie recevait la visite de «Gritty», l’effrayante mascotte des Flyers, en plus de recevoir Minnesota United au Talen Energy Stadium. Le premier a probablement semblé plus menaçant que le deuxième pour l’Union, qui est reparti du stade avec une victoire de 5-1, un bond d’une place au classement dans l’Est et sa présence confirmée en éliminatoires dans l’Est.

 

 

C’est une sacrée opération pour un club bien dirigé par l’entraîneur Jim Curtin. Et l’habile Brésilien Ilsinho a coiffé le tout avec un but de toute beauté en fin de rencontre.

MLS 360: but d'Ilsinho - TVA Sports

 

Ils ont de la peine :

Minnesota United, justement, a vu ses chances de participer aux séries réduites à néant après la fessée subie aux mains de l’Union.

Le Toronto FC. Les partisans de l’Impact ont probablement autant aimé la victoire du bleu, blanc et noir contre le Crew, samedi, que la défaite du TFC contre Vancouver, qui confirme leur exclusion de l’édition 2018 du tournoi de la Coupe MLS.

Quelle débandade pour la terreur ontarienne, championne en titre de la compétition. La campagne 2018 des «Reds» canadiens aura sans doute été le plus gros lendemain de veille de Ligue des champions jamais enregistré, mais ce n’est probablement pas que ça. Les blessures récurrentes à des joueurs-clés ont pollué la saison du club qui, malgré sa profondeur, n’a jamais vraiment trouvé son rythme, ni l’envie qui caractérisait sa chevauchée glorieuse de 2017.

La rencontre de samedi à Toronto a scellé le constat d’échec. Ce but inscrit par Kei Kamara, lors de la deuxième demie, est donc ultimement celui qui aura éliminé le TFC de la course aux séries :

MLS 360: ce but de Kei Kamara élimine le TFC - TVA Sports

Pour les Whitecaps, cette victoire est bienvenue, puisqu’elle permet au club de garder le contact dans la course aux éliminatoires dans l’Ouest. La tâche ne sera toutefois pas mince d’ici la fin du calendrier régulier, puisque le Sporting, le LAFC et les Timbers sont au menu.

Dans un cas nettement moins surprenant, Orlando City a également obtenu la confirmation de sa non-participation au tournoi automnal. L’équipe est allée se faire battre 2-0 par le FC Dallas à Frisco, samedi. C’est dans l’ordre des choses pour les «Lions», qui n’étaient plus dans le coup depuis plusieurs mois déjà.

Pour le FCD, ce sont trois points qui lui permettent de creuser l’écart en tête du classement dans l’Ouest.

Finalement, le Dynamo de Houston a été battu en bonne et due forme à Seattle, lundi soir, et est lui aussi écarté de la course. Les Sounders, de leur côté, s’approchent dangereusement d’une dixième participation consécutive, eux qui occupent le cinquième rang dans l’Ouest en vertu de leurs 50 points.