William Stanback

Photo : William Stanback Crédit : PIerre-Paul Poulin / JdeM

Alouettes

William Stanback : une «machine» à utiliser

Publié | Mis à jour

Plaidant pour une utilisation accrue de l’attaque au sol chez les Alouettes, l’entraîneur des porteurs de ballon André Bolduc ne tarit pas d’éloges pour William Stanback, croyant même que le jeune homme de 24 ans pourrait à nouveau avoir sa chance dans la NFL un jour.

«Avec son gabarit, il m’impressionne, a vanté Bolduc. Il court rapidement. À environ 240 livres, c’est une machine. Nous sommes chanceux d’avoir ce gars-là. Si on peut l’avoir une autre année, je vais être bien content et après, il pourra retourner dans la NFL, j’en suis persuadé.»

Stanback a effectivement été associé aux Packers de Green Bay, en 2017, étant toutefois libéré vers la fin du mois d’août. Il n’a encore disputé aucun match dans la NFL.

La fierté de bloquer

Sans trop s’en faire pour son avenir, Stanback semble plutôt se plaire à Montréal, peu importe le rôle qu’il doit occuper au sein de l’attaque. Si l’Américain adore courir avec le ballon, il reconnaît l’importance de protéger le quart-arrière sur différents jeux.

«Moi, je suis satisfait tant que je suis sur le terrain pour pouvoir aider les gars à gagner, a-t-il dit. Si les entraîneurs décident qu’on court avec le ballon, je vais certainement être content car je suis un demi offensif, mais si je dois rester là pour bloquer et protéger, je serai aussi content. Depuis que je suis tout jeune, je prends de la fierté à bloquer pour donner le temps nécessaire au quart-arrière de faire ses passes. C’est au sommet de mes priorités.»