Crédit : AFP

F1

F1: les Mercedes dominantes en Russie

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Invaincue en quatre éditions du Grand Prix de Russie, Mercedes a la ferme intention de prolonger cette série: elle l'a démontré en dominant par l'entremise de Lewis Hamilton les deux premières séances d'essais libres sur le circuit de Sotchi vendredi.

Le Britannique, leader du Championnat du monde avec une confortable marge de 40 points à six courses de l'issue, a dominé les débats avec un chrono de 1 min 33 sec 385/1000 signé dans l'après-midi.

Sur les lieux de sa première victoire en F1 l'an dernier, son coéquipier Valtteri Bottas se place à 199/1000, affirmant son statut de principale menace pour le vainqueur des deux dernières courses.

Le Finlandais a toujours surclassé ses coéquipiers en qualifications en Russie. Restera-t-il fidèle à ses habitudes samedi à 15h00 locales (12h00 GMT) ?

Les principaux adversaires des Flèches d'argent sont eux relégués autour de 5/10.

Sebastian Vettel, surtout, n'est que cinquième sur la feuille des temps, derrière les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et de l'Australien Daniel Ricciardo et devant son propre coéquipier finlandais Kimi Räikkönen.

L'Allemand de Ferrari avait pourtant signé le meilleur chrono du matin, devant Verstappen, Hamilton et Bottas. Mais, contrairement à la concurrence, les Flèches d'argent n'avaient pas encore chaussé de pneus hypertendres, les plus rapides à leur disposition ce week-end.

Pénalités sur la grille

Quoi qu'il en soit samedi, les Red Bull ne seront toutefois pas une menace dimanche, reléguées en fond de grille par un changement de moteur au-delà de la limite autorisée.

Ricciardo et Verstappen reviennent en effet à la version précédente de leur groupe propulseur Renault, le temps de résoudre les problèmes de fiabilité de la spécification la plus récente.

Les pilotes de leur écurie soeur Toro Rosso, le Français Pierre Gasly et le Néo-Zélandais Brendon Hartley, qui bénéficient eux d'une version améliorée de leur unité de puissance Honda, les accompagneront en queue de peloton.

Ce sera aussi le cas de l'Espagnol Fernando Alonso (McLaren), pénalisé pour les mêmes raisons.

La grille de départ de 2019 s'est un peu plus précisée vendredi avec l'annonce de la reconduction attendue chez Haas du Français Romain Grosjean et du Danois Kevin Magnussen pour une saison.

«Ils se poussent l'un l'autre à s'améliorer et leurs retours nous permettent d'être meilleurs», justifie le «team principal» de Haas Guenther Steiner.

«Ce n'est pas un hasard si, pour leur deuxième année en tant que coéquipiers, Haas connaît sa meilleure saison. En gardant Romain et Kevin, nous voulons faire encore mieux l'an prochain.»

Les interrogations perdurent par contre du côté de Williams et Toro Rosso, où l'on attend un retour imminent du Russe Daniil Kvyat. Quel meilleur moment que son GP national pour l'annoncer?

Le pilote québécois Lance Stroll a remis le temps le plus lent durant les deux séances d’essais libres présentées vendredi à Sotchi, en prévision du Grand Prix de Formule 1 de Russie.  

Après avoir roulé en 1 min 39,137 s au début de la journée, le porte-couleurs de l’écurie Williams a fait un peu mieux en vertu d’un chrono de 1:37,001.    

2e séance d'essais libres   

  1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:33.385 (35 tours)   
  2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1:33.584 (33)   
  3. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:33.827 (32)   
  4. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:33.844 (37)   
  5. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:33.928 (33)   
  6. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:34.388 (31)   
  7. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:35.122 (30)   
  8. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) 1:35.137 (28)   
  9. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) 1:35.147 (33)   
  10. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:35.295 (35)   
  11. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:35.331 (33)   
  12. Carlos Sainz Jr (ESP/Renault) 1:35.341 (37)   
  13. Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari) 1:35.432 (32)   
  14. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:35.568 (35)   
  15. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:35.911 (35)   
  16. Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) 1:36.024 (29)   
  17. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) 1:36.074 (34)   
  18. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault) 1:36.617 (31)   
  19. Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes) 1:36.861 (39)   
  20. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) 1:37.001 (35)    

1re séance d'essais libres   

  1. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:34.488 (19 tours)  
  2. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:34.538 (22)  
  3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:34.818 (23)  
  4. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1:34.999 (28)  
  5. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:35.524 (11)  
  6. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) 1:35.663 (24)  
  7. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:35.696 (19)  
  8. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:36.196 (21)  
  9. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:36.274 (18)  
  10. Antonio Giovinazzi (ITA/Sauber-Ferrari) 1:36.712 (22)  
  11. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:36.816 (23)  
  12. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) 1:36.944 (25)  
  13. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1:37.022 (25)  
  14. Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari) 1:37.054 (24)  
  15. Artem Markelov (RUS/Renault) 1:37.183 (22)  
  16. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault) 1:37.187 (27)  
  17. Nicholas Latifi (CAN/Force India-Mercedes) 1:37.206 (24)
  18. Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes) 1:37.225 (25)  
  19. Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) 1:37.944 (28)  
  20. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) 1:39.137 (13)