Golf

Tiger Woods est une bénédiction pour l'industrie du golf

Publié | Mis à jour

C’est une véritable marée humaine qui a suivi Tiger Woods à sa dernière ronde au Championnat du circuit de la PGA, dimanche.

Les commentateurs du réseau NBC n’avaient jamais vu rien de tel au cours de leur carrière.

Les images de la première victoire du «Tigre» en cinq ans ont fait le tour du monde.

Plus près de chez nous, son retour triomphal n’a bien sûr pas échappé aux connaisseurs. TVA Sports en a d’ailleurs rencontré plusieurs lundi. Voyez le reportage de Jean-Philippe Bertrand dans la vidéo ci-dessus.

Ce qui revient dans leurs propos, c’est à quel point le 80e titre de la carrière de Woods fera le bonheur d’une industrie qui en avait bien besoin.

«Avec son éthique de travail et son talent, c'était indéniable qu'il était pour revenir. Pour l'industrie du golf, c'est extraordinaire», a indiqué le professionnel du club Métropolitain de Montréal, Charles Marchildon.

«Les cotes d'écoute devaient être supérieures à tout ce qu'on pouvait voir dernièrement. C’est tout ce que l'industrie du golf demande», a-t-il ajouté.

«Quand Tiger gagne, tout le monde regarde»

Les quelques golfeurs amateurs croisés au club Métropolitain ont adoré voir Woods à son meilleur tout au long du week-end.

«Je suis certain que tous mes amis ont regardé ça, a lancé l’un d’eux. Pour la télévision, c'est sûr que ça va faire des revenus. Quand Tiger gagne, tout le monde regarde.»

«La fin de semaine a été vraiment excitante. C'était épeurant à voir! La marée humaine aurait pu l'envelopper, a dit un autre homme. Je pense que Tiger a eu peur pour sa vie au 18e trou. Les gardiens de sécurité avaient complètement perdu le contrôle de la foule.»

«Il a toujours été une idole pour plusieurs, alors ça va permettre de ramener des gens qui avaient peut-être délaissé le golf, a mentionné un autre golfeur amateur. C’est un gros plus pour le monde du golf.»

Arrondir la fin de la saison

Il ne faudrait pas non plus oublier les détaillants, qui voient un potentiel énorme de gains additionnels en cette fin de saison. C’est le cas notamment de la chaîne de magasins Golf  Town.

«Ça va sûrement nous aider et ça va aider l'industrie du golf, c’est sûr», a soutenu un employé rencontré par TVA Sports.

Une industrie en perte de vitesse au Québec qui avait grandement besoin d’un grand retour de Woods.