Crédit : PIerre-Paul Poulin / JdeM

Alouettes de Montréal

Le retour de Johnny Manziel

Publié | Mis à jour

Sans surprise, c’est Johnny Manziel qui sera le quart partant des Alouettes de Montréal contre les Blue Bombers à Winnipeg vendredi. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il aura une grosse commande sur les bras.

En plus de devoir relancer l’attaque des Alouettes qui n’a rien fait qui vaille contre les Lions, Manziel aura la pression de prouver qu’il est l’homme de situation après les propos qu’il a tenus la semaine dernière.

«Je me sens bien préparé et on a eu une bonne semaine d’entraînements, a indiqué Johnny Manziel après l’entraînement de son équipe. On a un bon plan.»

«On doit simplement sauter sur le terrain et faire notre boulot. Ça commence avec l’attaque qui doit être capable de mettre des points sur le tableau indicateur. Ce ne fut pas facile depuis le début de la saison, mais nous devons finir la campagne sur une bonne note.»

À ses deux premiers départs avec les Alouettes, Manziel n’a rien cassé. En plus d’un dossier de 0-2, il n’a complété que 27 de ses 46 passes pour des gains de 272 verges avec quatre interceptions. On est bien loin du «messie» qu’on avait annoncé lors de la transaction qui a été conclue le 24 juillet dernier.

«Dans la NFL, j’avais obtenu ma première passe de touché seulement à mon troisième départ [le premier de sa deuxième saison], a précisé Manziel. On est bien préparés et j’ai confiance à mes coéquipiers pour faire de gros jeux.»

«Mes statistiques m’importent peu et tout ce que je veux, c’est de gagner le match.»

Pas intimidé par Winnipeg

À Winnipeg, Manziel aura la chance de faire connaissance avec les partisans des Blue Bombers qui sont parmi les plus bruyants de la LCF. Par contre, ça en prendra plus pour énerver «Johnny Football».

«Quand j’évoluais à A&M, j’affrontais régulièrement à Alabama, LSU et Auburn qui étaient des stades hostiles. Avec une foule de 100 000 personnes, Alabama était l’endroit le plus difficile où disputer un match», a souligné Manziel.

«Malgré la foule, tu dois te concentrer sur les jeux que tu dois exécuter et de garder ton rythme à l’attaque.»