Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Blue Jays: une démolition suivie d’une reconstruction

Blue Jays: une démolition suivie d’une reconstruction

Rodger Brulotte

Publié 04 septembre 2018
Mis à jour 04 septembre 2018

Avant de reconstruire ou faire des rénovations dans une maison, on doit nécessairement amorcer les travaux par une démolition de certains aspects de la résidence. Est-ce que le plan des rénovations prend en considération la possibilité de changer quelques meubles tels des joueurs ou le directeur général? Il y a des entrepreneurs qui consultent avec l’architecte qui a conçu la résidence afin de mieux comprendre les plans de la maison. Par contre, il y en d’autres qui s’en fichent complément.

Alex Anthopoulos a succédé à J.P. Ricciardi au poste de directeur général des Blue Jays de Toronto à la fin de la saison 2009. Il n’a pas tardé à faire sa marque en offrant des contrats à long terme à Jose Bautista et Edwin «le perroquet» Encarnacion. C’était le début de son plan pour construire une équipe gagnante.

Il a ensuite offert un contrat à Russell Martin comme joueur autonome. Il a ensuite complété des échanges pour acquérir Josh Donaldson, Marco Estrada sans oublier la venue de J.A. Happ et Justin Smoak. Il est plus tard parvenu à compléter l’une des plus grandes réussites en matière de transaction de l’histoire du baseball avant la fin de la période de la date limite des échanges. Il a acquis David Price, Troy Tulowitzki, Ben Revere et Mark Lowe.

Il a mis fin à une disette de 22 ans des Jays sans participation aux séries. L’équipe allait bien et les Jays se dirigeaient vers une autre participation aux séries d’après-saison. Sauf que le propriétaire des Jays, en août 2015, a annoncé que Mark Shapiro deviendra président des Blue Jays de Toronto au terme de la saison 2015.

Alex Anthopoulos jusqu’à cette date avait le plein pouvoir décisionnel sur les opérations baseball, qui comprenaient entre autres les échanges. Après plusieurs discussions avec Mark Shapiro, malgré le fait que ce dernier lui avait offert une prolongation de contrat de cinq ans, il a décidé de quitter les Jays.

À la suite du départ d’Alex, le 3 décembre 2015, Ross Atkins qui avait travaillé auparavant avec Shapiro à Cleveland, a été nommé directeur général de la formation de la Ville Reine.

L’arrivée de Shapiro et d'Atkins fut le début de la démolition des Blue Jays, et ce, sans consulter l’architecte, Alex Anthopoulos qui était toujours sans contrat avec une autre équipe.

Le duo de meneurs des Jays a amorcé la démolition avec le départ d’Encarnacion, suivi de Bautista et J.A. Happ et la semaine dernière celui de Josh Donaldson.

Depuis son arrivée avec les Jays, Atkins a amélioré la profondeur des réservistes au sein de l’équipe, mais il n’a fait aucune acquisition d’un joueur-vedette.

La démolition des Jays s’est terminée avec le départ de Donaldson

La reconstruction de l’équipe passe par le réseau de développement des Jays. Les jeunes joueurs vedettes ont été embauchés sous le règne d’Anthopoulos et d’Atkins.

Le diamant brut de l’organisation, Vladimir Guerrero fils, a été signé par Alex Anthopoulos. Il ne reste plus maintenant qu’à Atkins de trouver un autre bijou afin d’aider les Jays à participer aux séries.