Golf

Laurent Desmarchais, tel un lion affamé

Publié | Mis à jour

Plus que jamais, Laurent Desmarchais figure parmi les meilleurs espoirs chez les juniors de la province.

Le jeune golfeur de 17 ans a connu une splendide fin de calendrier sur les allées du Québec. Le week-end dernier, il a totalement dominé la prestigieuse Invitation Graham Cooke qui avait lieu au club de golf Château-Bromont, en Estrie.

Pour terminer sa saison de compétitions, le golfeur de la Vallée-du-Richelieu a pulvérisé tous les records. Après un creux de vague à la fin juillet et au début d’août, le grand jeune homme mesurant 6 pi 5 po est revenu en lion.

Desmarchais n’avait pu éviter le couperet au Championnat canadien junior masculin et au Championnat canadien amateur masculin, deux événements qui avaient lieu dans l’ouest du pays.

Nouveaux outils

Durant les rondes finales du championnat amateur, il avait agi comme cadet à Hugo Bernard, son modèle québécois. Une opportunité qui lui a permis de mettre une expérience de plus et des outils dans son baluchon.

«Ce ne sont pas les premières coupures que j’ai manquées et ce ne sont pas les dernières. J’ai énormément appris avec Hugo. J’ai pu voir les petits détails, ses réactions et comment il se relevait de ses mauvais coups», a raconté le jeune homme en entrevue avec Le Journal de Montréal.

Preuve faisant foi qu’on apprend dans la défaite, Desmarchais a mis ses leçons en application dès son retour sur les parcours. Il a d’abord survolé le Championnat junior provincial en partie par trous avant de remporter le Graham Cooke en collant deux rondes extraordinaires de 62 (-10) et 63 (-9), pulvérisant par neuf coups le record précédent.

Avant même de planter sa balle sur le premier tertre à Bromont, il visait une nouvelle marque. Sur un parcours qu’il apprécie et qui épouse son style de jeu, il a fait opérer sa magie. Tout est tombé en place alors qu’il jouait aux fléchettes avec les fanions, améliorant une marque de parcours vieille de 12 ans appartenant à Mathieu Rivard. Il n’a surtout pas levé le pied le lendemain en tentant de faire mieux, laissant la concurrence stupéfiée.

Du jamais-vu

De mémoire d’homme dans les quartiers généraux de Golf Québec, jamais un golfeur ou une golfeuse n’avait retranché 19 coups à la normale en deux petites rondes.

Le record précédent appartenait à Bernard, alors qu’il avait joué -17 en quatre rondes au championnat provincial junior à Val-d’Or en 2012.

«Il m’a toujours niaisé un peu à ce sujet. C’est certain que je me suis gâté en le narguant après mon record. Mais moi, en plus, je l’ai réussi en deux rondes», a blagué la jeune étoile qui a commencé le golf à l’âge de trois ans.

Même Golf Canada a fouillé dans ses archives afin de vérifier les records, mais en vain.

De l’avis de son entraîneur Daniel Langevin, ce n’était qu’une question de temps avant que son poulain n’explose. Et il l’a fait en semant tout le gratin du golf junior. Selon lui, Desmarchais détient une longueur d’avance sur son développement lorsqu’il le compare à Bernard.

«Ce qu’il a réalisé est exceptionnel. Sa grande force, c’est qu’il excelle avec ses coups de fer. Il est solide et précis. Il est bon pour juger les distances et les points de chute. Il frappe aussi très loin, a précisé celui qui supervise plusieurs poulains prometteurs dans son écurie. C’est un grand travaillant.»

Le jour arrivera bien assez vite qu’il le verra partir vers les circuits universitaires américains. À sa première session collégiale, l’étudiant débordant de confiance vise le premier circuit de la NCAA. Pour l’instant, son plan A est de cheminer vers la PGA, alors qu’il n’a pas réfléchi au plan B. Un autre signe de sa grande détermination.

Résultats 2018

Omnium du Québec junior : 2e

Championnat Premiers élans de l’Ontario : 1er

Alexandre de Tunis : 10e

Championnat provincial junior : 1er

Championnat provincial amateur : 4e

Championnat provincial junior en partie par trou : 1er

Invitation Graham Cooke : 1er

Ordre de mérite global : 1er