FOR-SPO-MOT-CANADIAN-F1-GRAND-PRIX

Crédit : AFP

Indycar

Fernando Alonso va tester une IndyCar pour décider de son avenir

AFP

Publié | Mis à jour

L'Espagnol Fernando Alonso, qui quittera la Formule 1 à la fin de la saison, va tester une IndyCar la semaine prochaine, a indiqué samedi Zak Brown, le patron de son actuelle écurie McLaren, qui réfléchit à s'engager à ses côtés dans la série nord-américaine.

«Fernando testera mercredi une voiture d'Andretti Autosport (l'équipe qui a l'a engagé aux 500 Miles d'Indianapolis en 2017, ndlr) à Barber Motorsports Park», en Alabama, a précisé Brown.

«C'est pour lui permettre d'évaluer ce que donne une IndyCar sur un circuit routier. A partir de là, il commencera à prendre une décision sur ce qu'il veut faire l'an prochain. L'IndyCar est une des séries qui l'intéressent», a poursuivi le dirigeant américain.

«C'est la même chose pour nous (chez McLaren). Nous déciderons dans le mois si nous participons aux 500 Miles d'Indianapolis, au Championnat d'IndyCar ou à rien du tout. Ce sont nos trois options», a-t-il expliqué.

Vainqueur en juin des 24 Heures du Mans avec Toyota, avec qui il dispute la saison 2018-2019 d'endurance, et double vainqueur du GP de Monaco en 2006 et 2007, le double champion du monde de F1 2005 et 2006 s'est fixé un nouveau défi: les 500 Miles d'Indianapolis pour conquérir la «triple couronne» du sport automobile.

Une victoire à Indianapolis, en mai prochain, permettrait au pilote de 37 ans de rejoindre l'Anglais Graham Hill au palmarès des pilotes les plus complets de l'histoire du sport automobile, le seul à avoir remporté les trois prestigieuses épreuves, Le Mans, Indianapolis et Monaco.

Sa première participation aux 500 Miles en 2017 s'était soldée par un abandon sur casse mécanique à 21 tours de l'arrivée alors qu'il évoluait aux avant-postes.

Alonso, considéré comme l'un des pilotes les plus talentueux du plateau, n'a plus gagné en F1 depuis 2013. C'était sa 32e victoire, lors du GP d'Espagne à Barcelone, dans une Ferrari.

Il participe ce week-end au GP d'Italie à Monza.