BBA-TORONTO-BLUE-JAYS-V-CLEVELAND-INDIANS---GAME-TWO

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Pour en finir avec le ballottage... jusqu'à la prochaine fois

Pour en finir avec le ballottage... jusqu'à la prochaine fois

Rodger Brulotte

Publié 30 août 2018
Mis à jour 30 août 2018

Pendant plusieurs saisons, je surveillais les joueurs qui étaient soumis au ballottage à l’époque où j’étais avec les Expos.

Je remettais la liste des noms au directeur général. Le 31 août ne cogne pas à la porte mais, il se  trouve dans la porte tournante et plusieurs joueurs ont leurs valises dans les mains. Les  noms  de Josh Donaldson, Curtis Granderson, Justin Smoak, Marco Estrada et Kendrys Morales refont surface. Le comble du ridicule, c’est le moment où quelqu’un annonce qu’un joueur a été soumis au ballottage. Cela me dérange, car ces informations sont souvent divulguées comment étant la découverte de l’année par des gens qui n’ont la plupart du temps aucune idée du déroulement du système de ballottage. Je vais l’écrire pour la dernière fois jusqu’à la prochaine fois.  Tous les joueurs sont soumis au ballottage avec le droit de rappel. La semaine dernière, le titre de ma chronique était «Donaldson, McCutchen, Harper changeront-ils d’équipe?»

Revenons un peu en arrière. Les Nationals ont tenté d’échanger Bryce Harper. Ils n’ont pu s’entendre avec l’équipe qui l’a sélectionné alors ils ont tout simplement retiré son nom du ballottage. Présentement, c’est le nom de Donaldson qui circule dans les rumeurs d’échange.

Les Phillies ont réclamé Jose Bautista et ils ont complété une entente avec les Mets. Josh Donaldson a joué dans les mineures dans le programme de réhabilitation. Les Jays ont évalué l’état de santé de ce dernier. S’il a récupéré suffisamment de sa blessure, il sera soumis au ballottage.

Les Yankees ont besoin d’un voltigeur et d’un joueur de premier but qui pourrait aussi agir à titre de frappeur de choix avant le retour d’Aaron Judge. Les Braves et les Indinas aimeraient bien ajouter un frappeur droitier de puissance. Les Jays ont des joueurs qui pourront remplir ces rôles. Les Red Sox pourraient créer la surprise en sélectionnant Marco Estrada sachant que David Price a aggravé une blessure au poignet. Dans ce jeu d’échecs, est ce que les Yankees choisiront Estrada pour empêcher les Red Sox de l’obtenir? Comme vous pouvez le constater, gérer la facette du ballottage n’est pas aussi facile qu’on le pense, mais croyez-moi, il est tellement intéressant de le faire. Je vous en parle en connaissance de cause après l’avoir vécu avec les Expos.

D’ici le premier septembre, la question que les partisans se posent est la suivante : Donaldson, Smoak, Estrada et Morales feront-ils partie de la formation des Jays?

On s’amuse dans le merveilleux monde du baseball

Le baseball et le hockey sont deux mondes totalement différents. Souvent durant la saison, pour alléger l’atmosphère au sein de l’équipe, le gérant des Cubs, Joe Maddon, impose une tenue vestimentaire assez bizarre aux joueurs lors d'un voyage en équipe dans d’autres villes. De la mode des années 20 aux années discos, le thème varie. Croyez-moi, c’est assez spectaculaire. Croyez-vous qu’une équipe de LNH comme les Canadiens oserait le faire?

Lorsque le jeune frappeur des Braves, Ronald Acuna fils, a été frappé intentionnellement par le lanceur des Marlins, on a demandé à Joe Maddon ce qu’il en pensait. Il a tout simplement laissé entendre qu’il y aurait eu des conséquences si la situation s’était produite contre l’un de ses joueurs. Un entraîneur de LNH oserait-il dire la même chose pour protéger ses joueurs? Souvenez-vous de la blessure de Carey Price dans les séries.

Au mois de juillet, le gérant des Mariners, Scott Servais, a parié avec son as releveur Edwin Diaz. Si ce dernier réalisait 50 sauvetages, Servais se ferait couper les cheveux pour afficher la même coupe que celle de Diaz. Cette semaine, Servais est passé chez le coiffeur. Croyez-vous que Claude Julien ferait un tel pari avec l’un de ses joueurs?