Crédit : Marc Desrosiers / Agence QMI

Alouettes

Le Rouge et Noir sur ses gardes

Publié | Mis à jour

Lorsqu’une équipe trône au premier rang de sa section et qu’elle affronte celle qui est à la dernière place, elle peut facilement être encline à un excès de confiance. C’est un piège que veut éviter le Rouge et Noir contre les Alouettes.

Après leur victoire à l’arraché contre Montréal, le 11 août dernier, les hommes de Rick Campbell (6-3) ont signé un gain convaincant à Winnipeg avant de profiter d’une semaine de repos.

On sent que la bande du quart-arrière Trevor Harris est en marche, et elle pourrait faire des dommages contre les Alouettes (2-8) jeudi soir devant ses partisans.

«C’est un gros match pour nous, a indiqué Campbell pendant l’entraînement de sa formation. Les Alouettes ont une bonne équipe. Il faut éviter de tomber dans le piège de l’excès de confiance.»

«Ils (les Alouettes) pensent qu’ils ont une chance de gagner, et c’est pour cette raison qu’ils se présentent sur le terrain chaque semaine.»

Avec ses deux victoires contre les Alouettes depuis le début de la saison, le Rouge et Noir est assuré d’avoir l’avantage dans le cas d’un bris d’égalité à la fin de la saison. En l’emportant jeudi soir, les Ottaviens pourraient balayer les honneurs de la série entre les deux formations pour la saison 2018.

«Je vois plus ce match comme l’occasion de grimper notre fiche à 7-3, et non de planter un clou dans le cercueil des Alouettes, a mentionné Jean-Christophe Beaulieu. On va se présenter sur le terrain avec nos motivations.»

«Les Alouettes arriveront ici avec une bonne défensive et une attaque qui bouge bien le ballon. Il ne faudra pas les prendre à la légère. On devra performer à notre plus haut niveau.»

Pas de différence

Du côté de la défensive, Ottawa est prêt à affronter les quarts Antonio Pipkin et Johnny Manziel au cours de cette rencontre.

«Que ce soit l’un ou l’autre, on se mesure à l’attaque des Alouettes et sur ce qu’elle va faire, a souligné le coordonnateur défensif Noel Thorpe. Leurs deux quarts ont des qualités similaires : ils sont mobiles et ils ont un bon bras.»

«Ils ont également seulement deux départs chacun derrière la cravate.»