Canadiens de Montréal

«Nous nous attendons à voir Pacioretty au camp»

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin et le président Geoff Molson s’attendent à voir le capitaine Max Pacioretty au camp d’entraînement de l’équipe.

Peu loquace, le duo a préféré esquiver les questions portant sur le hockey et se concentrer sur le tournoi de golf de Pacioretty, qui amasse des fonds pour la Fondation Max Pacioretty et la Fondation des Canadiens pour l’enfance.

«Nous croyons qu'il n'y a rien de mal avec la relation avec Pacioretty. Nous nous attendons tous à le voir au camp d’entraînement et il a lui aussi hâte d’y être», a fait savoir Molson.

«Je ne sais pas pourquoi il y a cette perception [que les choses ne sont pas au beau fixe avec l’attaquant], a-t-il mentionné. Nous sommes ici pour parler du tournoi qui amasse des fonds pour les enfants. Ce n'est pas vraiment un bon moment pour parler des relations avec les joueurs.»

Bergevin a essentiellement répété le même discours, indiquant que «Pacioretty sera au camp d’entraînement comme tous les autres joueurs». Il a été fidèle à ses habitudes en se refusant à commenter les dossiers sensibles comme les négociations de contrat et les rumeurs de transaction. 

«Je ne l'ai jamais fait et je ne commencerai pas aujourd'hui, a-t-il commenté. J'ai même regardé un peu à travers la ligue et il n'y a aucun directeur général qui va sur une place publique pour négocier. On garde ça à l'interne.»

Des rumeurs avaient circulé selon lesquelles Bergevin et Molson bouderaient le tournoi de golf du capitaine. Les Canadiens avaient plus tard dissipé les doutes en annonçant qu'ils seraient bien présents. Invité à faire la lumière à ce sujet, Molson a assuré qu'il n'a jamais été question de faire l'impasse sur l'événement.

«Nous sommes très heureux d’être ici pour supporter Max, notre capitaine, a dit Molson. Nous sommes reconnaissants qu’il soit ici pour supporter notre fondation, qui fait de grandes choses pour les enfants. Il n’y a jamais eu un doute [quant à notre participation]. Je pense que les invitations ont été envoyées quelques jours après que la rumeur sorte.»

Voyez l'entrevue intégrale de Marc Bergevin et Geoff Molson dans la vidéo ci-dessus.