Canadian Tire Motorsport Park - Day 1

Crédit : AFP

Course Automobile

La pluie n’a pas avantagé Alexandre Tagliani en camionnettes

Publié | Mis à jour

Confronté à une camionnette plutôt capricieuse aux essais libres, Alexandre Tagliani n’a pas pu profiter du mauvais temps pour améliorer son sort en qualifications.

Le pilote québécois a dû se contenter du 10e rang sur les 32 pilotes qui prendront le départ de l’épreuve de la Série des camionnettes Camping World, dimanche après-midi au circuit de Mosport, en Ontario.

«Nous avons procédé à bon nombre d’ajustements, a expliqué Tagliani, mais ça n’a pas amélioré le comportement de mon bolide comme je l’aurais souhaité.»

La pluie aurait pu le favoriser puisqu’on connaît ses aptitudes à rouler dans de telles conditions et qu’il a l’expérience des circuits routiers, contrairement à la plupart de ses adversaires d’un week-end, mais en vain.

La course de Mosport est non seulement la seule escale des trois divisions majeures du NASCAR à être présentée au nord de la frontière, mais aussi l’unique épreuve de la série Camping World à ne pas avoir lieu sur un tracé ovale.

Rhodes domine le peloton

La séance de qualifications s’est déroulée sur une chaussée détrempée, ce qui a forcé les pilotes à chausser leur bolide de pneus à rainures.

L’Américain Ben Rhodes a décroché la position de tête devant ses compatriotes Noah Gragson, Myatt Snider, Matt Crafton et Timothy Peters.

Tagliani aura néanmoins signé la meilleure performance canadienne devant les trois autres pilotes de son pays inscrits à la course, soit D.J. Kennington (13e), Stewart Friesen (16e) et Jason White (24e).

Un quatuor québécois

Louis-Philippe Dumoulin s’élancera de la position de tête à l’occasion de la 10edes 13 étapes de la Série NASCAR Pinty’s qui sera disputée ce matin à Mosport.

Leader au championnat et seul pilote du plateau à avoir remporté trois victoires en 2018, le Trifluvien a parcouru le tracé ontarien en 1 min, 23,408 s pour devancer Andrew Ranger, Tagliani et Marc-Antoine Camirand.

Les quatre pilotes québécois, départagés par moins d’une demi-seconde, monopolisent donc les deux premières rangées au départ de l’épreuve de 51 tours.

La séance de qualification a été annulée en raison de la pluie. C’est donc le résultat obtenu à la seule séance d’essais libres, présentée un peu plus tôt dans la journée, qui a déterminé les positions sur la grille de départ.

Gary Klutt, Jean-François Dumoulin, D.J. Kennington, James Vance, Ryan Klutt et Kerry Micks complètent le groupe des 10 premiers.

Chez les autres Québécois, parmi les 26 inscrits, on trouve Donald Theetge (12erang), Simon Dion-Viens (14e) Kevin Lacroix (15e), Christopher Sahakian (19e), Jocelyn Fecteau (22e), Raymond Guay (24e) et Martin Côté (25e).