FRANCE-SCHUMACHER-AUTO-PRIX-PEOPLE-HEALTH-CRIME-FILES

Crédit : AFP

F1

Des mouvements et des larmes pour Michael Schumacher

Publié | Mis à jour

La condition de l’ancien champion de Formule 1 Michael Schumacher continue de progresser lentement, près de cinq ans après l’accident de ski qui l’a laissé lourdement handicapé.

L’Allemand, qui a maintenant 49 ans, vit toujours en Suisse dans une villa située dans la commune de Gland, à proximité du Lac Léman. Les graves lésions cérébrales qu’il a subies lors de l’accident survenu à Meribel, en France, font en sorte qu’il ne peut toujours pas marcher, ni se tenir debout tout seul. Il demeure incapable de parler et sa mémoire serait aussi grandement affectée.

Selon ce que rapporte le «Paris Match», qui a parlé à des proches du septuple champion du monde, des progrès seraient toutefois notables.

Une quinzaine de personnes, dont des physiothérapeutes, des médecins et autres spécialistes, visitent régulièrement Schumacher chez lui.

Tout est fait pour améliorer son état : on l’amène faire des tours en voiture dans la ville, on lui fait même écouter des sons de moteurs de Formule 1 pour le stimuler. Les séances de physiothérapie lui permettent désormais de faire des mouvements dans son bassin aquatique de rééducation.

Surtout, l’homme semble de nouveau capable d’exprimer des émotions. Deux proches l’ont d’ailleurs confirmé au magazine.

«Quand on l'installe dans sa chaise roulante face au magnifique panorama des montagnes surplombant le lac, il arrive que Michael pleure.»

Bientôt Majorque?

L’épouse du pilote, Corinna, a récemment acheté une luxueuse villa à Majorque, en Espagne. Pour l’instant, il semble qu’y déménager «Schumi» ne soit pas dans les plans. Mais il demeure que des cliniques spécialisées sont établies à proximité et que le pilote adorait, autrefois, venir se ressourcer dans la région.

En attendant, Mme Schumacher veille sur la rééducation de son mari, mais aussi sur les carrières sportives de leurs deux enfants, Mick, pilote de course comme son père, et Gina Maria, passionnée par l’équitation.