Crédit : AFP

LNH

Ron Hextall confirme la blessure de Sean Couturier

Publié | Mis à jour

Ce sont quatre semaines d’activité que Sean Couturier devra rater en raison de la blessure au genou droit qu’il s’est infligée, le 10 août, lors d’un match du tournoi Boot Camp à Québec.

Voilà l’échéancier officiel fixé par Ron Hextall, directeur général des Flyers de Philadelphie, lors d’une conférence téléphonique, confirmant du même coup la primeur publiée dans l’édition du 22 août du «Journal de Montréal».

«On s’attend à ce que Sean participe partiellement au début du camp d’entraînement (dont l’ouverture est prévue le 14 septembre). Il fera quelques exercices, mais pas tous. Il risque de patiner en solitaire avant le reste du groupe», a-t-il déclaré.

«On croit que, à mi-chemin du camp, il sera prêt à y aller à fond et pourra prendre part à quelques matchs préparatoires. Possiblement les trois ou quatre derniers», a-t-il ajouté.

Un incident bête

Préférant ne pas entrer dans les détails, l’ancien gardien de but a stipulé que son joueur de centre n’avait pas été touché exactement au même endroit que lors de la collision avec Radko Gudas. Un accident qui l’avait forcé à rater une rencontre de série en raison d’une blessure au ligament collatéral médial du genou droit.

«Il n’a pas aggravé sa blessure. Celle-ci était guérie à 100 %. Il a eu plus de temps qu’il en fallait pour guérir au terme de la saison», a souligné Hextall.

Hextall joue sur les mots, car c’est une fois de plus le ligament collatéral médial du genou droit de l’athlète de 25 ans qui a été touché.

«C’est un incident bête. Il se trouvait devant le filet. Il a tenté de s’emparer d’un retour, mais sa jambe n’a pas plié de la bonne façon», a expliqué le directeur général.

De plus, il a indiqué que Couturier n’aurait pas besoin de subir d’opération, mais qu’il devrait probablement jouer avec une attelle.