Alouettes

Une sixième défaite de suite pour les Alouettes

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal ont subi une huitième défaite en neuf rencontres cette saison. Cette fois-ci, ils ont baissé pavillon contre les Eskimos par la marque de 40-24, samedi soir, à Edmonton.

Malgré la défaite et le fait que les Alouettes n’ont jamais eux les devants dans la rencontre, les hommes de Mike Sherman ont marqué trois touchés pour une première fois cette saison et ont inscrit leur plus grand nombre de points en 2018.

Il s’agissait d’ailleurs d’un premier départ dans la LCF pour le quart des Oiseaux Antonio Pipkin, qui remplaçait Johnny Manziel, absent en raison d’une commotion cérébrale.

Pipkin a relativement bien fait compte tenu des circonstances. Il a complété 14 de ses 25 passes tentées pour des gains de 217 verges. Le pivot a récolté une passe de touché, quand il a repéré B.J. Cunningham sur 22 verges au quatrième quart. Il a aussi a marqué son premier touché dans la LCF avec une faufilade de quart en première demie.

L’autre majeur des Alouettes a été produit par le receveur de passes Geno Lewis a produit le premier touché des siens avec une course de quatre verges au premier quart.

La défensive des Moineaux a cependant bousillé les efforts de l’unité offensive en permettant une kyrielle de longs jeux à l’équipe locale et surtout écopant de nombreuses pénalités, qui ont gardé l’attaque de Reilly en vie à plusieurs reprises. Une facette du jeu qui a notamment permis aux favoris de la foule de marquer deux majeurs.

Sur l’ensemble de la rencontre, les hommes de Mike Sherman ont écopé de 124 verges de pénalités.

Du grand Mike Reilly

Le quart-arrière des Eskimos Mike Reilly a servi toute une leçon de football à la défensive des Moineaux avec une récolte de 424 verges par la passe. Le pivot a complété 33 passes en 42 tentatives et a amassé 3 touchés. Il a aussi ajouté 27 verges en sept courses.

Rielly a également profité de la rencontre pour devenir le 19e quart-arrière de la Ligue canadienne de football (LCF) à atteindre les 25 000 verges par la passe.

Les receveurs de passes de l’équipe locale se sont aussi beaucoup amusés face à la tertiaire des Alouettes. Bryant Mitchell et Williams réalisé de longs jeux et marqué chacun un touché. Mitchell a d’ailleurs fracassé les 100 verges de gains en sept réceptions.

L’ancien botteur des Alouettes et maintenant avec les Eskimos, Sean White, n’a pas été en reste. Il a réussi quatre placements en autant de tentatives.

Un autre blessé important ?

En plus de Manziel, les Alouettes pourraient avoir perdu le porteur de ballon Tyrell Sutton. Le vétéran a dû quitter le terrain à l’aide de la voiturette de sécurité au quatrième quart, à la suite d’un dur contact, qui lui a fait perdre le ballon. Il n’est pas revenu dans la rencontre par la suite.

Les Alouettes tenteront de renouer avec la victoire, vendredi soir, alors qu’ils recevront les Argonauts de Toronto au Stade Percival-Molson. Les Argos sont au deuxième rang dans la section Est de la LCF. Ils ont une fiche de 3-5.