Crédit : Dario Ayala / Agence QMI

Alouettes

Le match Alouettes-Eskimos sera-t-il reporté?

Publié | Mis à jour

La rencontre devant opposer les Alouettes de Montréal aux Eskimos d’Edmonton, samedi soir au Commonwealth Stadium, pourrait être repoussée à une date ultérieure, selon quelques joueurs et instructeurs de l’organisation albertaine.

Des feux de forêt frappent durement la Colombie-Britannique, les brasiers ayant forcé l’évacuation de plus de 3000 personnes au cours des derniers jours. Dans la province voisine, la fumée des incendies affectent la qualité de l’air. D’ailleurs, les joueurs des Eskimos ont été contraints de s’entraîner à l’intérieur, mercredi, et si les conditions ne s’améliorent pas d’ici le week-end, une décision devra être prise.

«Si nous ne sommes pas autorisés à nous entraîner à l’extérieur actuellement et que ça ne va pas mieux, je ne sais pas ce qu’on fera, a admis le pilote Jason Maas au quotidien "Edmonton Sun". Donc, je vais laisser cela entre les mains de la ligue. Elle gérera ce dossier et nous ferons ce qu’elle désire.»

«Nous verrons au moment opportun. Nous serons prêts à jouer et si nous ne pouvons pas disputer le match, bien, qu’il en soit ainsi.»

Un épais brouillard

Une brume épaisse recouvrait le centre-ville d’Edmonton lorsque les Eskimos ont amorcé leur séance de 2 h 20 min, mercredi. Le lendemain, la couleur orangée du ciel a rappelé à certains l’ampleur du désastre se déroulant à plusieurs kilomètres de leur maison.

«Je me suis réveillé et quand l’alarme a sonné, je croyais qu’elle était une heure à l’avance, car c’était si sombre dehors. C’était épeurant, a commenté le secondeur J.C. Sherritt. Je suis heureux qu’on ait pu s’entraîner à l’intérieur, parce que je n’aurais pas essayé de respirer cet air toute la journée.»

«C’est très difficile de respirer avec cette fumée et se présenter dans le complexe d’entraînement donne un bon repos aux poumons de tout le monde, surtout les miens, a ajouté le secondeur Adam Konar, qui se remet d’une commotion cérébrale subie lors du premier match de la campagne. Ça peut rendre ma vie plus compliquée à cause de mon asthme, mais ce n’est rien de majeur.»