SOC-MLS-NEW-YORK-RED-BULLS-V-ATLANTA-UNITED-FC

MLS

Ces joueurs qui animent les foules en MLS

TVA Sports / Anthony Martineau 

Publié | Mis à jour

Il y a de ces joueurs qui savent épater la galerie.

Vous savez... Ces joueurs qui sont la cause numéro 1 de l’achat de nos billets ou qui déterminent, grâce à leur seule présence sur le terrain, la direction que prendra notre soirée. Regarder le match, ou sortir prendre l’air? La question ne se pose pratiquement pas lorsqu’on les sait en action.

Voici donc 10 joueurs en MLS qui, de par un geste technique ahurissant, un but à couper le souffle ou une passe imprévisible et savante, gâtent les partisans de façon constante.

Sébastian Giovinco (Toronto FC)

Une évidence. «La fourmi atomique» a l’un des coffres à outils les mieux nantis de tout le circuit Garber. Habile distributeur, il peut aussi marquer de toutes les manières et d’ailleurs, il le fait régulièrement.

N’oublions pas également que peu de joueurs lui arrivent à le cheville lorsque vient le temps de tirer un coup franc.

Sebastian Giovinco
Crédit photo : AFP

Josef Martinez (Atlanta United)

Bien maligne l’équipe qui parviendra à arrêter cette machine à marquer des buts. On ne compte plus le nombre de fois où le Vénézuélien nous a épatés sur un terrain depuis le début de la campagne. Plus qu’un «simple buteur», Martinez dérange aussi par sa vitesse au-dessus de la moyenne et par sa qualité technique irréprochable.

On m’aurait tiré des pierres si j’avais omis d’intégrer le numéro 7 d’Atlanta United à ce palmarès... Après tout, Martinez, c’est quand même 26 buts en 24 matchs! Est-il le meilleur attaquant de l’histoire de la MLS?

Crédit photo : Adam Hagy-USA TODAY Sports

Miguel Almirón (Atlanta United)

Bon... Soyons honnêtes. Si Martinez fait partie de la liste, Almirón doit sans aucun doute s’y retrouver aussi. Le no 10 d’Atlanta est carrément synonyme de prestance sur un terrain. Autant il peut conserver le ballon dans de petits espaces et quand la pression est grande, autant il s’illustre par sa lucidité générale balle au pied et peut aussi distribuer à ses coéquipiers au bon moment.

Profitons du spectacle qu’il nous offre. Il risque de ne pas demeurer en Amérique du Nord bien longtemps...

Crédit photo : AFP

Zlatan Ibrahimović (LA Galaxy)

Les partisans du LA Galaxy sont choyés... Cet attaquant, qui n’a plus besoin de présentation, peut tout simplement marquer de partout sur un terrain. Et de toutes les façons. Bicyclettes, volées, tirs en provenance du centre... Rien ne semble être à l’épreuve de Zlatan!

Et lorsqu’il ne marque pas, il n’est pas moins utile sur la surface de jeu. Son physique imposant lui permet de protéger le ballon de façon admirable. Très calme, il sait aussi ralentir le jeu au bon moment et repère bien ses partenaires.

TOPSHOT-US-FBL-MLS-REDBULLS-GALAXY
Crédit photo : AFP

Wayne Rooney (DC United)

Faut-il vraiment expliquer sa présence dans cette liste? Le nouveau numéro 9 du DC United n’est même pas dans la MLS depuis un mois, qu’il a déjà nourri abondamment les faits saillants des différentes chaînes sportives.

Un joueur qui laisse tout sur le terrain. Un maître du coup franc. Un attaquant qui maîtrise à la lettre l’art de jouer dos au jeu. Une légende. Rien de moins.

Crédit photo : Geoff Burke-USA TODAY Sports

Ignacio Piatti (Impact de Montréal)

Vous aviez hâte de voir son nom? Tout à fait normal! L’expression «Game changer» lui va comme un gant. Un véritable chef d’orchestre pour l’attaque de l’Impact.

S’il n’étourdit pas un défenseur avec une feinte déroutante, il envoie une frappe dont lui seul a le secret. Soulignons aussi qu’il alimente, cette année, ses coéquipiers avec beaucoup plus d’aisance et de vitesse que par le passé. Cela le rend encore plus nocif pour les défensives adverses.

Crédit photo : Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports

Alejandro Romero Gamarra (New York Red Bulls)

Tout ce que l’Argentin touche se transforme en or depuis le début de la saison. Parlez-en à Bradley Wright-Phillips, qui est celui qui bénéficie le plus des bijoux de son partenaire.

Détendu et habile, il se bat aussi pour chaque ballon. Il est, à l’heure actuelle, le meilleur passeur de la ligue et s’il maintient le cap, il se forgera, à seulement 23 ans, une réputation sans précédent à travers le circuit...

Crédit photo : Brad Penner-USA TODAY Sports

Alphonso Davies (Whitecaps de Vancouver)

17 ans. Vous avez bien lu. 17 ans. Et déjà sous contrat avec le Bayern Munich, qu’il ira rejoindre l’an prochain. Il représente, sans aucun doute, le futur du soccer canadien.

Il est, possiblement, le joueur le plus explosif de la ligue. Le genre d’adversaire qu’on déteste affronter. Des changements de direction dévastateurs, une aisance technique indescriptible... Un surdoué, point à la ligne.

Crédit photo : Troy Wayrynen-USA TODAY Sports

Clint Dempsey (Sounders de Seattle)

Le vétéran de 35 ans a le flair lorsqu’il s’agit de marquer dans les phases critiques. Extrêmement dominant balle au pied, il utilise aussi sa solide charpente à bon escient et provoque souvent ses occasions à lui seul.

Comme quoi l’âge n’est qu’un chiffre...

SPO-SOC-MLS-SEATTLE-SOUNDERS-V-HOUSTON-DYNAMO---WESTERN-CONFEREN
Crédit photo : AFP

Evan Bush (Impact de Montréal)

Le qualificatif «spectaculaire» lui colle à la peau cette saison. Il est le meneur au chapitre du nombre d’arrêts effectués en MLS et la majorité de ceux-ci sont à couper le souffle.

Il est à deux jeux blancs d’égaler son record personnel en une saison. Un athlète pour qui l’effort n’a aucune limite.

Crédit photo : Vincent Carchietta-USA TODAY Sports