Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Coupe Rogers 2020

Sloane Stephens se ressaisit à temps

Publié | Mis à jour

Menant 6-2 et 5-1, l’Américaine Sloane Stephens a joué avec le feu, ratant trois balles de match et perdant les quatre jeux suivants, mais elle a mérité son billet pour les quarts de finale de la Coupe Rogers en prenant la mesure de l’Espagnole Carla Suarez Navarro en deux manches de 6-2 et 7-5, jeudi, au stade IGA.

Plus rien ne fonctionnait pour Stephens, troisième tête de série, qui n’a gagné que trois points lors de trois jeux consécutifs avant de se ressaisir. Suarez Navarro, 27e au classement de la WTA, n’avait qu’à mettre la balle en jeu sans avoir à en faire trop.

«Je crois qu’elle a tout simplement levé son jeu d’un cran et qu’elle s’est mise à mieux jouer, a lancé la gagnante. À 5-2, elle a appelé son entraîneur, elle a modifié sa façon de jouer, ce sont des choses qui arrivent. Je suis contente d’être revenue et d’avoir gagné les deux derniers jeux.»

Avant cette baisse de régime, la troisième joueuse mondiale avait profité de chacune des quatre occasions de briser le service de sa rivale, tandis qu’elle avait sauvé chacune des chances offertes à Suarez Navarro.

En quart de finale, elle croisera le fer avec la gagnante du duel opposant l’Allemande Julia Goerges, 10e tête de série, et la Lettone Anastasija Sevastova, 19e raquette mondiale, qui a éliminé la dixième tête de série l’Allemande Julia Goerges en deux manches de 6-3 et 7-6 (2).

Barty-Bertens en quart de finale

L’Australienne Ashleigh Barty, 16e raquette mondiale, a également atteint la ronde quart de finale en disposant de la Française Alizé Cornet (34e) au compte de 7-6 (3) et 6-4.

Le premier set a été un festival de bris de services alors que chacune des joueuses en a réussi trois. Au bris d’égalité, six des 10 points ont été remportés en retour de service.

Le scénario était en train de se répéter au second, mais à partir de 2-2, un seul bris a été réalisé et c’était pour faire 4-3 en faveur de l’Australienne de 22 ans.

Elle se retrouvera, vendredi, contre la Néerlandaise Kiki Bertens, 18e joueuse mondiale, qui a eu le dessus sur la Tchèque Petra Kvitova, huitième tête de série, 6-3 et 6-2 dans son match de troisième tour.