Coupe Rogers 2020

Novak Djokovic trop fort pour Peter Polansky

Publié | Mis à jour

Pour la sixième fois de sa carrière, le parcours du Canadien Peter Polansky s’est arrêté au deuxième tour au tournoi de la Coupe Rogers. Il a été battu 6-3 et 6-4 par Novak Djokovic, mercredi après-midi, avant qu’une pluie diluvienne s’abatte sur le Centre Aviva, en banlieue de Toronto.

Polansky s’était fait éliminer au deuxième tour par Roger Federer l’an dernier, à Montréal.

«Il n’y a jamais de match facile en deuxième ronde d’un tournoi Masters 1000, a dit celui qui avait affronté Djokovic une seule fois dans sa carrière, soit en 2009 au parc Jarry. Je crois avoir très bien joué. J’ai eu mes chances et ce fut une bonne expérience.»

«Djokovic a le don d’élever son niveau de jeu dans les moments importants, a poursuivi Polansky. Ses services étaient difficiles à contrer, parce qu’il place si bien ses balles près des lignes.»

Polansky avait surpris les journalistes l’an dernier à Montréal en confiant avoir demandé à Federer d’autographier trois balles pour qu’il puisse les remettre à des amis. Cette fois-ci, il n’a pas demandé d'autographes à Djokovic...

Le Serbe n’était pas satisfait de son niveau de jeu. «Heureusement, mes services étaient excellents quand j’en avais besoin», a-t-il dit.

Djokovic affrontera au troisième tour le vainqueur de l’affrontement entre Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas.