Crédit : AFP

Coupe Rogers 2019

Johanna Konta montre la sortie à Jelena Ostapenko

Publié | Mis à jour

La Britannique Johanna Konta a surpris la 11e joueuse mondiale, Jelena Ostapenko, en trois manches de 6-7 (6), 6-1 et 6-2, mardi après-midi, au premier tour du volet féminin de la Coupe Rogers qui est disputé à Montréal.

Il s’agissait d’un premier tournoi pour la Lettone de 21 ans depuis celui de Wimbledon, où elle a atteint les demi-finales. Quant à Konta, présentement 43e au monde, elle avait accédé aux quarts de finale la semaine dernière à San Jose, signant au passage une retentissante victoire face à Serena Williams.

Les deux joueuses n’étaient toutefois pas au sommet de leur art, mardi, sur le court central du stade IGA. Malgré huit doubles fautes et un faible pourcentage de 44 % en premières balles, Ostapenko a trouvé le moyen de gagner la première manche, au bris d’égalité. Très peu de choses ont départagé les deux joueuses qui ont peiné au service et multiplié les fautes directes en fond de terrain.

«Nous n’avons pas pu frapper des balles avant le match à cause de la pluie, alors nous avons toutes les deux mis du temps à retrouver nos repères, a indiqué Konta. Après la première manche, je crois avoir bien réussi à rentrer dans mon match et à trouver un certain rythme.»

En effet, la Britannique de 27 ans a joué avec plus d’aplomb par la suite et n’a mis qu’une vingtaine de minutes pour boucler le deuxième set. L’histoire s’est répétée au troisième.

Ostapenko a subi huit bris de service et commis 10 doubles fautes au cours de la rencontre. Pour sa part, Konta a été brisée quatre fois. Elle a réussi huit as et commis trois doubles fautes.

Au prochain tour, elle affrontera la Bélarusse Victoria Azarenka.

Douce revanche pour Kvitova

La Tchèque Petra Kvitova retrouvait au deuxième tour une joueuse qui lui a donné quelques difficultés cette saison, Anett Kontaveit. Cette dernière a d’ailleurs battu la huitième joueuse mondiale à leur dernier affrontement, à Roland-Garros.

Cette fois, c’est Kvitova qui a eu le meilleur sur l’Estonienne de 22 ans, 30e au classement WTA, en deux manches de 6-3 et 6-4.

«C’est toujours des matchs difficiles contre Ana. Après avoir perdu contre elle à Roland-Garros, c’est une belle revanche aujourd’hui. Je suis contente de ma performance. Dès le début du match, je me sentais bien sur le court», a commenté la Tchèque de 28 ans, qui a déjà remporté cinq titres cette année.

Sa prochaine adversaire sera la gagnante du match opposant sa compatriote Karolina Pliskova, neuvième tête de série, à la Néerlandaise Kiki Bertens.