Coupe Rogers 2019

Auger-Aliassime est venu près d’imiter Shapovalov

Publié | Mis à jour

Quatre Canadiens participaient mercredi au deuxième tour du tournoi de la Coupe Rogers à Toronto et ce sont les deux plus jeunes qui ont fait le spectacle.

Après que Denis Shapovalov eut surmonté un déficit de 0-4 en deuxième manche pour l’emporter 6-3, 7-5 aux dépens de la 14e tête de série Fabio Fognini, on a bien cru que son copain Félix Auger-Aliassime allait l’imiter en fin de soirée.

Le soir de son 18e anniversaire de naissance, Auger-Aliassime menait 4-1 dans le bris d’égalité lorsque le Russe Daniil Medvedev a renversé la vapeur pour arracher une victoire de 3-6, 6-4 et 7-6 (7) sur le court central du Centre Aviva. Il était minuit et sept minutes lorsque ce match fort palpitant a pris fin. On peut écrire que Félix a veillé tard pour ses 18 ans! Vous n’avez pas fini d’entendre parler de lui.

S’il avait pu gagner ce duel contre Medvedev, Auger-Aliassime serait devenu le plus jeune joueur à remporter deux matchs dans un tournoi Masters 1000 depuis Rafael Nadal en 2004 à Miami et le plus jeune à réussir le coup au tournoi de la Coupe Rogers depuis Mats Wilander en 1982!

Fort déçu

«Je suis extrêmement déçu d’avoir laissé filer la victoire, a commenté Auger-Aliassime lors d’un point de presse. Je suis triste et frustré. Le match s’est joué sur quelques points et il est difficile pour moi de déceler ce qui a pu faire la différence à la fin. Je le ferai à tête reposée demain. C’est certain qu’il y aura des ajustements à apporter à mon service.»

«C’est dommage parce que ça fait quelques tournois que je rate l’occasion d’aller plus loin. J’ai du mal à concrétiser les victoires, a-t-il ajouté. Pourtant, je me sentais bien physiquement et mentalement. Je n’étais pas plus nerveux qu’à l’habitude et je ne me sentais pas fatigué à la fin. La foule m’a très bien supporté durant tout le match. Ce n’est vraiment pas le résultat que j’espérais obtenir.»

«J’ai très bien joué lors de première manche et Medvedev s’est ensuite ajusté. Il est demeuré très solide à la fin pour gagner le bris d’égalité. Le mérite lui revient. Pourtant, je me sentais bien lors de ce bris d’égalité. C’est une situation que j’ai pourtant connue quand j'ai battu Vasek Pospisil au tournoi d’Indian Wells.»

Court central

TERMINÉ
Novak Djokovic (SRB) [9] bat Peter Polansky (CAN) 6-3, 6-4

TERMINÉ

Frances Tiafoe (É.-U.) bat Milos Raonic (CAN) 7-6 (4), 4-6 et 6-1

TERMINÉ
Rafael Nadal (ESP) [1] bat Benoit Paire (FRA) 6-2, 6-3 

TERMINÉ 
Daniil Medvedev (RUS) bat Félix Auger-Aliassime (CAN) 3-6, 6-4, 7-6 (7)

National Bank Grand Stand

TERMINÉ
Robin Haase (NED) défait Mikhail Youzhny 7-5, 6-2

TERMINÉ

Denis Shapovalov (CAN) bat Fabio Fognini (ITA) [14] 6-3, 7-5

TERMINÉ
 Alexander Zverev (ALL) [2] bat Bradley Klahn (É.-U.) 6-4, 6-4

TERMINÉ
Stan Wawrinka (SUI) bat Marton Fucsovics (HUN) 1-6, 7-6 (2), 7-6 (10)

TERMINÉ

Feliciano Lopez (ESP) et Marc Lopez (ESP) battent Daniel Nestor (CAN) et Vasek Pospisil (CAN) 6-7 (6), 6-2, 10-6

Court 1

TERMINÉ
Karen Khachanov (RUS) bat Pablo Carreno Busta (ESP) [12] 6-4, 7-6 (3)

TERMINÉ

Dominic Thiem (AUT) [7] perd 6-3, 7-6 (6) c. Stefanos Tsitsipas (GRE)

TERMINÉ
Evgeny Donskoy (RUS) s'incline 4-6, 6-2, 7-6 (0) devant Kevin Anderson (RSA) [4]

TERMINÉ
Diego Schwartzman (ARG) [11] bat Sam Querrey (É.-U.) 6-4, 3-6, 6-1

Court 4

TERMINÉ
Ilya Ivashka (BLR) bat Ryan Harrison (É.-U.) 7-6 (5), 6-4

TERMINÉ

John Isner [8] (É.-U.) bat Pierre-Hugues Herbert (FRA) 7-6 (3), 6-2