Coupe Rogers 2020

Le meilleur est à venir pour Vasek Pospisil

Publié | Mis à jour

Le tennisman canadien Vasek Pospisil sort de deux saisons compliquées et à l’approche de la Coupe Rogers, l’athlète de 28 ans est déterminé à prouver que ses meilleures années sont encore devant lui.

Et ça commence dès lundi soir, alors qu’il se mesurera au Croate Borna Ćorić, 21e raquette mondiale. Un match sous le signe de la revanche, puisque les deux hommes se sont affrontés lors de la Coupe Davis, plus tôt cette année, dans un duel qui avait tourné à l’avantage de Ćorić.

«J'espère que je peux lui donner la monnaie de sa pièce, a mentionné Pospisil, en entrevue à TVA Sports. Mais ça va être un match très dur, il est en forme en ce moment, dans son meilleur classement, alors je sais que ce sera vraiment difficile.»

«Mais cette fois, c'est au Canada, alors j'espère que je peux aller chercher la victoire, a-t-il poursuivi. J'adore jouer devant cette foule et j'espère que je pourrai lui donner des raisons d'être heureuse.»

De l’assurance

Pospisil reconnaît d’emblée que 2016 et 2017 n’ont pas été ses meilleures années.

«Je suis tombé dans le classement, et maintenant je dois pousser pour atteindre le top 30 ou le top 50, j'aimerais le faire bientôt», a observé celui qui ne doute de sa capacité à mettre les meilleurs joueurs au monde à l’épreuve.

«J'ai toujours cette confiance en moi, a-t-il assuré. J’ai eu, dans ma carrière, des victoires très belles. Je sais que je suis toujours dangereux.»

«Dans les deux dernières années, j'ai manqué de stabilité autour de moi, a ajouté Pospisil. J'ai maintenant cette stabilité depuis le début de l'année et je sais qu'à 28 ans, les meilleures années peuvent encore être devant moi. C'est avec cette mentalité que j'approche les entraînements et les matchs.»

Voyez son entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.