SPO- TOURNOI FEMININ DE LA COUPE ROGERS 2018 MONTREAL

Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Coupe Rogers 2020

Coupe Rogers: La championne en confiance

Publié | Mis à jour

La championne en titre de la Coupe Rogers, Elina Svitolina, entamera son tournoi avec la confiance d'une conquérante.

L'Ukrainienne a expliqué, en conférence de presse dimanche, que sa victoire à Toronto en 2017 lui confère un certain avantage.

«C'est plaisant de commencer un tournoi en étant la championne. Ça me donne une confiance supplémentaire, parce que j'ai bien fait l'an passé. Quand je vais entrer sur le terrain, je vais me rappeler que je me suis déjà rendue jusqu'au bout.»

Après sa victoire l'an passé, elle a enchaîné les bonnes performances et obtenu son meilleur classement à vie dans la WTA avec une troisième position mondiale. La «tenniswoman» de 23 ans espère connaître le même type de cheminement en 2018.

Pour ce faire, elle a mis les bouchés doubles à l'entraînement

«Après ma défaite à Wimbledon, je suis retourné à l'entraînement dès le lendemain matin, car j'étais vraiment fâchée de la façon dont j'ai joué, a-t-elle affirmé. Si quelques choses ne fonctionnent pas dans ton jeu, tu dois retourner à la table à dessin et c'est exactement ce que j'ai fait. Je veux revenir en force pour la deuxième partie de la saison.»

Petra Kvitova tout feu tout flamme

La Tchèque Petra Kvitova a déjà mis la main sur cinq titres cette saison, ce qui représente le plus haut total de championnat pour une joueuse en 2018.

Elle n'a d'ailleurs perdu aucune finale depuis le début de l'année.

L'athlète de 28 ans, qui semble avoir trouvé le moyen d'être constante, n'est cependant pas encore complètement satisfaite.

«La constance a toujours été mon problème, a-t-elle révélé en conférence de presse. Je joue un style assez risqué, donc c'est difficile d'être constante pendant l'ensemble d'une saison. Par contre, cette année ça va très bien, mais je dois toujours trouver la façon de m'améliorer.»

Kvitova a remporté les grands honneurs à Montréal en 2012 et garde un bon souvenir de ce sacre, même si c’est bien loin dans sa mémoire.

«On dirait que ça fait une éternité, six ans c'est si long. Je me rappelle que c'était incroyable et que j'avais eu un très bon tournoi. Depuis, ma vie a beaucoup changé et j'ai l'impression d'avoir beaucoup grandi.»

Actuellement classé huitième au monde, Kvitova entamera sa quête d'un sixième titre contre la gagnante du duel entre Ekaterina Makarova et Anett Kontaveit.