SPO-CANADIENS-DUCKS

Crédit : PIERRE-PAUL POULIN/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

LNH

LNH: les prochains chandails retirés?

Publié | Mis à jour

Chaque année, des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) honorent un de ses anciens joueurs qui a marqué son histoire en retirant son numéro. L’Agence QMI a préparé une liste de joueurs qui mériteraient pareil honneur.

Jaromir Jagr

Le grand Jaromir Jagr est un choix facile. Le grand joueur tchèque vient au deuxième rang des meilleurs marqueurs de tous les temps dans la LNH derrière Wayne Gretzky. En 1733 matchs, il a marqué 766 buts et amassé 1155 mentions d’aide pour un total de 1921 points.

Deuxième meilleur pointeur dans l’histoire des Penguins de Pittsburgh derrière Mario Lemieux avec 1079 points, dont 439 buts en 806 parties. Il est facile d’imaginer le numéro 68 aux côtés des numéros 66 de Lemieux et 21 de Michel Brière.

En 1990-1991 et 1991-1992, ses deux premières campagnes dans la LNH, il a soulevé la coupe Stanley dans l’uniforme noir et jaune. Il y a connu ses meilleures saisons avec des collectes de 149 points en 1995-1996, de 127 en 1998-1999 et de 121 en 2000-2001.

Jarome Iginla

Le numéro 12 de Jarome Iginla devrait également se retrouver au plafond du Saddledome de Calgary. L’Albertain a disputé 15 saisons et demie dans l’uniforme des Flames. Rarement blessé, il a toujours au moins joué 70 matchs dans une saison.

Il mène la franchise avec 1219 parties, 525 buts et 1095 points. Il a porté le «C» de 2003 à 2013. Du 4 octobre 2007 au 26 mars 2013, il a joué 441 matchs consécutifs.

Saku Koivu

Le Canadien de Montréal n’a pas retiré de chandail depuis le 8 novembre 2014, alors que Guy Lapointe a vu son numéro 5 aller rejoindre les immortels du Tricolore. Le prochain à recevoir pareil honneur pourrait être Saku Koivu, qui, avec Jean Béliveau, a été capitaine pour la plus longue période, soit dix ans.

L’ancien numéro 11 de la Sainte-Flanelle pointe au 10e rang des meilleurs marqueurs du Bleu-Blanc-Rouge avec une récolte de 191 buts et 450 mentions d’aides en 792 matchs.

Il n’y a pas que sur la patinoire qu’il a laissé sa marque. En 2001-2002, il a raté la majeure partie de la saison afin de combattre un cancer (lymphome non-hodgkinien).

En septembre 2005, grâce à la Fondation Saku Koivu, il a acheté un scanneur TEP/CT d’une valeur de 8 millions $ à l’hôpital général de Montréal.

Brad Richards

Le Lightning de Tampa Bay a honoré Vincent Lecavalier et Martin St-Louis au cours des dernières saisons. Le prochain sur leur liste est sans contredit Brad Richards. Le joueur de centre originaire de l’Île-du-Prince-Édouard a mené la formation de la Floride à la conquête de la coupe Stanley en 2004, méritant le trophée Conn Smythe.

Parmi les joueurs retraités, seuls St-Louis (953) et Lecavalier (874) ont obtenu plus de points que lui. En 552 joutes, il a fait scintiller la lumière rouge à 150 reprises en plus d’amasser 339 mentions d’aides pour 489 points.

Pavel Datsyuk

Ce qui rend la tâche de plus en plus difficile quand vient le temps de choisir des joueurs qui pourraient voir leur chandail retiré, c’est le fait que les joueurs endossent plusieurs uniformes au cours de leur carrière.

C’est pourquoi Pavel Datsyuk devient un choix sans équivoque, lui qui a passé l’entièreté de sa carrière avec les Red Wings de Detroit. Le Russe vient au sixième rang des meilleurs marqueurs de l’histoire de la formation du Michigan avec 918 points, dont 304 buts, en 953 parties.

Phil Housley

Quand on regarde la liste des joueurs qui ont vu leur numéro retiré, il est étonnant de constater que le nom défenseur Phil Housley n’y apparaît pas.

L’Américain connu pour ses prouesses offensives pointe au 39e rang des meilleurs marqueurs dans l’histoire de la LNH. En 1495 parties, il a marqué 338 buts et amassé 894 mentions d’aide pour un total de 1232 points. Trois défenseurs ont obtenu plus de points au cours de leur carrière, soit Raymond Bourque, Paul Coffey et Al MacInnis et ils ont tous mérité cet honneur.

Au cours de sa carrière, il a endossé huit uniformes différents, mais c’est avec les Sabres de Buffalo qui a disputé le plus de rencontres. L’actuel entraîneur des Sabres a été le meilleur arrière de la franchise et pointe au cinquième rang des meilleurs marqueurs de l’équipe.