Coupe Rogers 2020

Pierre-Hugues Herbert, le gamin qui rêvait de jouer sur des grands courts

Publié | Mis à jour

Le Français Pierre-Hugues Herbert ne vit pas seulement de sa passion, mais s’est révélé être, avec son partenaire de jeu Nicolas Mahut, l’un des meilleurs joueurs de double au monde.

Champion à l’Omnium des États-Unis, à Wimbledon ainsi qu’à Roland-Garros, l’Alsacien compte un palmarès de titres impressionnant.

«Dans un grand chelem, à la maison, c'est quelque chose d'extraordinaire de pouvoir gagner [...]», raconte l’athlète de 27 ans dont le seul rêve de gamin était «de joueur sur des grands courts, là où il y a beaucoup de public et d’être encouragé par un public, quoi».

Finaliste également en double aux Internationaux d’Australie, Herbert compte plus d’une dizaine de titres sur le circuit de l’ATP donc celui de la Coupe Rogers en 2017.

«On avait même après enchaîné avec le tournoi de Cincinnati. Donc, on avait fait le doublé!»

Le Français peut aussi se targuer d’être champion du monde. Le joueur de double, qui peut légitimement aspirer à la première place mondiale, était de l’équipe française qui a remporté la prestigieuse Coupe Davis l’an dernier. «De jouer cette finale à la maison et de pouvoir apporter ce titre à la France, c’est incroyable».

S’améliorer en simple

Classé première tête de série en simple lors du Challenger de Granby, Herbert n’a pas connu le sort espéré, étant éliminé lors de la ronde des 16 par son compatriote Ugo Humbert.

Qu’à cela ne tienne, il veut continuer à s’améliorer. «De percer en simple, c’est un objectif. Pourquoi pas, voilà. On veut jouer avec les meilleurs joueurs du monde», précise-t-il.

Le Français n’a pas fini de progresser. Tombeur de Dominic Thiem notamment, il compte déjà quelques belles victoires à son tableau de chasse.

Un texte inspiré du reportage d’Alexandre Régimbald à voir ci-haut.