Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Sports amateurs

Dorothy Yeats prend sa retraite

Publié | Mis à jour

La lutteuse québécoise Dorothy Yeats a annoncé sa retraite, vendredi, via son compte Instagram.

La Montréalaise de 25 ans, qui a obtenu 11 titres canadiens dans sa carrière, avait pris le cinquième rang chez les moins de 69 kg à ses premiers Jeux olympiques, en 2016, à Rio.

«Comme plusieurs le savaient déjà ou s'en doutaient, j’ai décidé de me retirer de la compétition. En neuf ans, j’ai vécu plusieurs hauts et plusieurs bas, et j’ai appris beaucoup sur moi-même. Je me suis fait des souvenirs et des amitiés qui dureront toute la vie», a-t-elle expliqué sur Instagram.

Yeats a été championne du monde chez les juniors en 2012 et 2013, en plus d’obtenir la médaille d’argent aux Mondiaux seniors en 2012.

En 2015, à Toronto, elle a triomphé aux Jeux panaméricains, comme l’avait fait son père en 1979. Lutteur émérite, Doug Yeats a participé cinq fois aux Jeux olympiques dans sa carrière. Il a ensuite été l’entraîneur de Dorothy.

La Québécoise a remercié toute son équipe sur Instagram. Elle projette de terminer son diplôme en génie civil à l’université McGill où elle joue également au rugby à 7 et à 15 avec les Martlets.

«Je sens que j’ai accompli mes objectifs en lutte. Je quitte satisfaite et heureuse, prête pour le prochain chapitre», a-t-elle conclu.