Impact

Impact: entre satisfaction et regret

Publié | Mis à jour

L’Impact a laissé filer une avance d’un but et s’est accroché difficilement pour soutirer un verdict nul de 2 à 2 aux Timbers de Portland dans un Providence Park surchauffé, samedi soir.

L’Impact avait les choses relativement en main en menant 2 à 1 après une bonne première demie, mais les Timbers n’entendaient pas se laisser abattre aussi facilement.

Ils ont amorcé la seconde en lion et assiégeant les visiteurs dans leur territoire et le match a basculé.

Ils ont finalement profité d’une erreur d’Evan Bush, qui comme lors du premier but, n’a pas maîtrisé un ballon aérien, étant gêné par un contact avec un adversaire. Diego Valeri a donc fait 2 à 2 à la 65e minute.

Dans le camp montréalais, on a contesté ce but avec véhémence, jugeant que le contact avec le gardien était illégal et Rémi Garde en a payé le prix en étant expulsé du match.

Dire que cinq minutes plus tôt, Ignacio Piatti avait servi une passe lumineuse à Alejandro Silva sur la droite de la surface et que l’Uruguayen a trop croisé son tir, ce qui aurait donné une avance de 3 à 1 au Bleu-blanc-noir.

Ce verdict nul permet au moins aux hommes de Rémi Garde de grimper au 5e rang de l’Association Est avec 28 points, le même nombre que la Nouvelle-Angleterre, qui a toutefois deux victoires de moins.

Bonne première demie

L’Impact s’est donné les moyens pour réussir en amorçant le match avec confiance pour contrôler le rythme du jeu.

Dès la 7e minute, un bel échange entre Ignacio Piatti et Alejandro Silva a donné une occasion en or à Shamit Shome dont le tir du point de pénalité a atterri dans les gradins.

Le Bleu-blanc-noir a également profité de deux coups francs près de la cage de Jett Attinela sans parvenir à ébranler les Timbers.

Ceux-ci ont finalement plié quand Alejandro Silva y est allé d’une très belle course sur la droite pour percer la surface et remettre très généreusement à Saphir Taïder qui, lui, n’a pas raté sa chance du point de pénalité en marquant son 5e de la saison pour donner les devants aux siens à la 23e minute. Silva a du même coup récolté sa 7e passe décisive de la saison.

Raretés

On a ensuite eu droit à deux phénomènes très rares qui ont mené à un but de part et d’autre.

À la 39e minute, Evan Bush a stoppé une balle aérienne en apparence facile, mais l’a inexplicablement échappée au pied de Samuel Armenteros qui a créé l’égalité. C’était une très rare erreur du gardien depuis le début de la saison.

Puis deux minutes plus tard, Bush s’est fait sauver par ses coéquipiers, lui qui leur a sauvé la peau si souvent en début de saison.

Matteo Mancosu a profité d’une très longue passe parfaitement millimétrée d’Ignacio Piatti pour redonner les devants au Bleu-blanc-noir.

Mancosu, qui avait dormi sur une passe brillante de Silva quelques minutes plus tôt, a ainsi marqué son second but de la saison et son premier depuis le 4 mars dernier. Ça, c’était le tout premier match de la saison chers amis.

Camacho quitte

Dans le département des mauvaises nouvelles, notons que Rudy Camacho a quitté la rencontre à la 36e minute, visiblement blessé au mollet.

Camacho a récemment raté deux rencontres en raison d’une blessure au mollet.

On peut au moins se consoler en se disant que l’agent de l’attaquant français, Jimmy Brian, a confirmé sur Twitter, samedi soir, être venu à Montréal plus tôt cette semaine.

Il a également mentionné qu’il serait de retour dans la métropole lundi pour finaliser le dossier.