FBL-WC-2018-MATCH64-FRA-CRO

Photo : Paul Pogba Crédit : AFP

Soccer

Mondial 2018 : les héros et les zéros de la finale France-Croatie

Publié | Mis à jour

Une finale haute en couleurs que celle de l’édition 2018 de la Coupe du monde de soccer.

La Croatie a offert une belle opposition à la France, mais les Bleus ont profité d’un mélange de réalisme offensif et de chance pour s’offrir le deuxième sacre mondial de son histoire au bout d’une victoire de 4-2.

Voici les grands responsables de ce résultat qui laisse à la diaspora française à Montréal des souvenirs sportifs impérissables.

Les héros

Antoine Griezmann

Limité à un rôle modeste pour la France lors de la Coupe du monde 2014 à Rio, Griezmann s’est attribué celui de grande vedette à Moscou et d’icône dans les annales du football français.

Le petit attaquant de 5 pi 9 po a pris le coup franc dévié accidentellement de la tête par Mario Mandzukic en première demie jusque dans le filet croate; ce but ne figure pas à sa fiche, mais son suivant, si. Le numéro 7 de l’Atletico Madrid a fait preuve d’un grand sang-froid et converti un tir de pénalité avant la mi-temps pour donner une avance de 2-1 aux siens.

Le rapide finisseur gaucher a été voté comme le troisième meilleur joueur de la compétition internationale derrière le Croate Luka Modric et le Belge Eden Hazard.

FBL-WC-2018-MATCH64-FRA-CRO
Crédit photo : AFP

Paul Pogba

Pogba a pris le tir le plus important de cette Coupe du monde : celui qui a envoyé le ballon dans la cage à la 59e minute. La France prenait une avance de 3-1 grâce à ce filet qui allait s’avérer celui de la victoire.

Autrefois, le créatif milieu offensif était le Kylian Mbappé de la France : une jeune sensation espérée comme salvatrice chez les Cousins. Mbappé a inscrit le quatrième but des gagnants, mais c'est vraiment Pogba, aujourd’hui âgé de 25 ans, a concrétisé la prophétie dont il faisait objet il y a de cela quelques années.

Les zéros

Ivan Perisic

À la 28e minute, Perisic a planté son troisième but du tournoi pour créer l’égalité, 1-1. La France ressentait de la pression et la Croatie semblait détenir un certain contrôle sur la rencontre.

Or, 10 minutes plus tard, l’ailier de l’Inter Milan est passé de héros à zéro quand il a touché le ballon avec sa main gauche dans la surface. Dans une autre vie, le contingent français se serait époumoné en vain auprès de l’arbitre pour réclamer un tir de pénalité sans autre recours. Dans notre réalité, l’officiel a pu confirmer par le biais de la reprise vidéo la faute irréparable de Perisic, dont le prix a payé fut le but de Griezmann sur penalty.

FBL-WC-2018-MATCH64-FRA-CRO
Crédit photo : AFP

Mario Mandzukic

Pogba était-il hors-jeu sur le coup franc de Griezmann à la 18e minute quand il est revenu bousculer Mandzukic? Ce dernier tentait d’intercepter de la tête la frappe de son adversaire mais, perturbé dans son mouvement par Pogba, il n’a qu’effleuré la balle avec son scalp...

Il en a résulté une très légère déviation de trajectoire, mais si coûteuse : le gardien Daniel Subasic avait le tir à sa portée, mais le changement de direction l’a déjoué. Le ballon lui a tout juste échappé à sa main sur la droite en plongeant et la France a pu s’offrir une avance d’un but.

À 32 ans, le robuste attaquant de la Juventus Turin arrive déjà au crépuscule de sa carrière. Est-ce là son dernier souvenir laissé de son mandat en sélection nationale aux partisans croates?

TOPSHOT-FBL-WC-2018-MATCH64-FRA-CRO
Crédit photo : AFP