Impact

Les beaux souvenirs de Marco Di Vaio

Publié | Mis à jour

Dans le cadre de son 25e anniversaire, l'Impact de Montréal a célébré sous le thème des relations internationales, samedi en marge du match contre les Earthquakes de San Jose au stade Saputo.

Pour l'occasion, il n'était que logique d'inviter Marco Di Vaio, le premier joueur désigné de l'histoire de l'Impact en Major League Soccer (MLS).

En entrevue à TVA Sports, l'Italien s'est souvenu des grands moments qu'il a passés dans l'uniforme bleu-blanc-noir entre les saisons 2012 et 2014.

«C’était incroyable, s'est remémoré l'auteur de 34 buts en 76 rencontres chez IMFC. J’étais capitaine de Bologne, alors je ne pensais jamais partir pour une autre ville. C’était vraiment une grande expérience pour tout le monde, sur le terrain et à l’extérieur.

«Ce furent trois ans vraiment complets, j’ai vu le nouveau stade, la qualité de l’organisation et la qualité de la vie à Montréal.»

Quand Di Vaio s'est amené en Amérique du Nord, l'attaquant avait constaté que le niveau de jeu n'était pas aussi bon qu'en Europe, où il avait précédemment passé toute sa carrière. Or, le numéro 9 a réalisé tout le potentiel de progression du soccer de ce côté-ci de l'Atlantique.

«Le niveau européen est plus haut, mais la MLS, ça va vite, il ne faudra pas trop de temps avant qu’il ne l’atteigne.»