Sénateurs

Erik Karlsson près de se joindre aux Stars?

Publié | Mis à jour

Passés à un seul but d’une participation en finale de la Coupe Stanley au printemps 2017, les Sénateurs d’Ottawa croupissent désormais au fond du classement de la Ligue nationale, et le pire paraît encore à venir.

Mardi, leur défenseur-étoile Erik Karlsson semblait déjà plus près d’une autre destination, Dallas en l’occurrence, qu’intéressé à prolonger son séjour dans la capitale canadienne.

Selon ce que rapporte le site The Athletic, les Stars de Tyler Seguin et Jamie Benn ne se seraient pas seulement joints aux équipes dans la course pour l'obtention des services du Suédois, mais auraient soumis l’offre la plus sérieuse formulée jusqu’ici.

Selon les plus récentes informations véhiculées, le directeur général Pierre Dorion convoiterait les droits sur l'espoir Miro Heiskanen, en retour de sa vedette incontestée. Le défenseur de 18 ans, repêché au troisième échelon du repêchage de la LNH en 2017, évolue depuis deux saisons avec la formation HIFK dans la plus importante ligue professionnelle en Finlande.

Intimement lié au sort de Karlsson en raison de son imposant contrat d'une valeur annuelle de 7,25 millions $, l'attaquant Bobby Ryan ne ferait toutefois pas partie de la transaction évoquée par différentes sources. Ryan, qui ne connaît plus les performances qui l'ont déjà fait brillé aux côtés de Ryan Getzlaf et Corey Perry avec les Ducks d'Anaheim, a encore quatre saisons à écouler à son entente.

Honka plutôt qu'Heiskanen

Toujours selon le site The Athletic, le directeur général des Stars, Jim Nill, préférerait plutôt céder l'autre jeune finlandais de l'organisation, Julius Honka.

Un défenseur de 22 ans, Honka ne s'est pas encore établi au sommet de la hiérarchie des défenseurs de l'organisation du Texas. Fort d'une expérience de 201 rencontres dans la Ligue américaine, le natif de Jyväskylä a toutefois montré des signes encourageants la saison dernière en patrouillant à la ligne bleue pendant 42 rencontres dans le circuit Bettman.

Pas au goût de Dorion

Après s'être vu offrir une prolongation de contrat de huit ans et d’une valeur de 80 millions $ par l’état-major ottavien tout récemment, Erik Karlsson a depuis obtenu la permission de discuter d’une prolongation de contrat plus intéressante, voire plus lucrative avec les formations intéressées à ses services.

Fort probablement le meilleur défenseur offensif de l'ère moderne de la Ligue nationale de hockey, le Suédois serait en quête d'un nouveau pacte avoisionnant la somme obtenue par le défenseur Drew Doughty qui a prolongé pour huit ans à raison de 11 millions $ avec les Kings de Los Angeles le 1er juillet dernier.

Si l'aventure du récipiendaire de deux trophées Norris se destine vers sa fin à Ottawa, les offres sur la table ne plairaient toutefois pas suffisamment au directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, pour qu'il précipite toute transaction, révèle le réseau Sportsnet.

C'est que la réalité du vestiaire des Sénateurs maintenant révélée au grand jour, plusieurs joueurs dont le capitaine Karlsson et le gardien de but Craig Anderson seraient maintement prêts à faire leurs valises mais le retour anticipé n'a plus les mêmes fondements aux yeux des autres équipes de la LNH.

Rappelons que les représentants de la capitale nationale ont échangé l'attaquant Mike Hoffman aux Sharks de San Jose, avant de le voir passer à leurs rivaux de section, les Panthers de la Floride, quelques heures plus tard. En retour, Ottawa n'avait obtenu qu'un choix de sixième ronde en 2020, le défenseur de 22 ans Julius Bergman et l'attaquant Mikkel Boedker, qui doit encore se mériter 8 millions $ en salaire au cours des deux prochaines saisons.

Les éléments obtenus en retour de l'auteur de quatre saisons de 20 buts ont été jugés de faible valeur en raison de la médiatisation de l'incident entre sa fiancée et la femme d'Erik Karlsson, Melinda.