Crédit : AFP

LNH

Le DG des Blue Jackets rencontrera Panarin en Russie

Louis-André Larivière / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Blue Jackets de Columbus Jarmo Kekalainen se rendra en Russie afin de rencontrer l’attaquant Artemi Panarin, qui est au centre de rumeurs de transaction.

Le site The Athletic a également rapporté la nouvelle, jeudi.

Le représentant de Panarin, Dan Milstein, a indiqué à TVA Sports que le DG fera le voyage à St Petersbourg au cours des prochaines semaines afin de s’entretenir avec le meilleur marqueur du club pour parler de son avenir.

D’après l’agent, il ne s’agira pas d’une rencontre formelle, mais bien d’une visite de courtoisie.

«Il n’y aura pas de négociation de contrat, a expliqué Milstein. Jarmo sera à Helsinki et c’est à environ 45 minutes de St Pétersbourg [NDLR : en avion]. Ce n’est pas anormal qu’un directeur général s’entretienne personnellement avec un joueur.

«Il l’avait fait en août dernier aussi. C’est très commun.»

Plusieurs sources ont récemment avancé que Panarin, meilleur buteur des Jackets l’an dernier avec 27 filets, voudrait être échangé et qu’il souhaiterait un transfert à New York, en Floride ou à Los Angeles.

Selon Milstein, les rumeurs selon lesquelles son client veut quitter Columbus sont non fondées. Il a d’ailleurs publiquement nié un potin, mercredi, voulant que son amie de cœur veut relancer sa carrière de mannequin dans une ville cosmopolite.

«Je ne vois pas pourquoi Artemi aurait besoin d’un nouveau départ quand il vient de marquer 27 buts!», a  souligné l’agent.

Le Russe pourrait devenir joueur autonome à la fin de la prochaine campagne. Il empochera 6 millions $ à sa dernière année de contrat.

«Il n’est juste pas pressé de signer une nouvelle entente. Il veut prendre son temps et connaître les intentions de l’organisation», a nuancé l’agent.

Namestnikov sur le départ?

Par ailleurs, Milstein a dit qu’un autre de ses clients est dans l’attente.

L’attaquant Vladislav Namestnikov a reçu une offre qualificative des Rangers de New York il y a plusieurs semaines déjà, mais il n’a pas encore décidé de l’accepter.

Le directeur général Jeff Gorton pourrait toujours décider de l’échanger d’ici le 1er juillet. Le journaliste du quotidien «New York Post» Larry Brooks a d’ailleurs soulevé dans ses récentes chroniques que ce scénario est très plausible.

«Nous allons nous pencher sur le dossier dans les 48 prochaines heures.

« J’ai le numéro de Jeff et il a le mien.»