Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

Quand l’Argentine fait pleurer un commentateur

Quand l’Argentine fait pleurer un commentateur

Andy Mailly-Pressoir

Publié 27 juin 2018
Mis à jour 27 juin 2018

Imaginez.

Vous êtes Argentin.

Vous êtes commentateur de soccer.

Vous êtes présentement à la Coupe du Monde, en Russie.

Vous êtes un partisan inconditionnel de l’équipe argentine, mais depuis le début du Mondial, vous souffrez intérieurement en faisant votre travail.

Mardi, en toute fin de match face au Nigeria, c’est 1-1. Messi ouvre la marque à la 14e minute, mais ce n’est pas suffisant. L’Argentine a cruellement besoin d’un «golazo» pour espérer passer aux huitièmes de finale. À la 86e minute, ce petit miracle arrive...

Marcos Rojo joue les sauveurs et qualifie l’Argentine...au grand bonheur d’un certain Pablo Giralt, commentateur argentin qui s’est filmé en décrivant le but.

L’hystérie, l’euphorie, le «mic drop», puis des larmes de joie. Tout est là. À regarder au complet.

 

J’ai adoré. Vamos Pablo!