Repêchage LNH

Benoit-Olivier Groulx choisi par les Ducks

Kevin Dubé et Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’an dernier, les Ducks d’Anaheim avaient utilisé leurs deux choix de deuxième tour pour sélectionner les amis de longue date Maxime Comtois et Antoine Morand. Samedi, ils ont été moins spectaculaires mais ont tout de même ajouté un autre talent québécois à leur filière en sélectionnant l’attaquant des Mooseheads d’Halifax Benoit-Olivier Groulx.

Groulx était répertorié dans la majorité des classements indépendants comme un espoir de fin de première ronde. La Centrale de recrutement de la LNH le plaçait au 20e rang chez les patineurs nord-américains.

Même s’il a glissé plus loin que prévu, Groulx était loin d’être déçu.

«Anaheim était l’un des premiers choix sur ma liste. J’avais eu de très bonnes rencontres avec eux. J’ai toujours voulu aller là puisque c’est une équipe qui développe bien ses jeunes. Je pensais que j’allais sortir un peu plus haut mais je me retrouve avec une équipe qui me fait confiance. Je ne pourrais pas demander mieux», a-t-il mentionné.

Le jeune joueur de centre ne se cache pas que les instants qui ont suivi l’appel de son nom par les Ducks d’Anaheim a été chargé en émotion.

«C’est un moment dont je vais me souvenir toute ma vie. J’ai passé proche de pleurer, mais je me suis retenu. Ma mère pleurait et j’ai cru voir quelques larmes dans les yeux de mon père», a raconté le fils de l’entraineur du Crunch de Syracuse, Benoit Groulx.

Le vol du repêchage

Si glisser a pu avoir un effet sur Groulx, il aura été positif et lui permettra d’approcher maintenant les prochaines étapes de sa jeune carrière.

«Mon objectif c’est d’être le vol du repêchage, a-t-il lancé sans broncher. C’est un gros objectif mais je pense pouvoir le réaliser, j’ai assez de confiance en mes moyens et je vais travailler fort pour y arriver.»

La saison dernière, Groulx a amassé 55 points en 68 parties avec les Mooseheads, en plus de 100 minutes de pénalité. Il se décrit comme un attaquant de puissance possédant des habiletés individuelles, qui aime contribuer offensivement en plus d’être un atout important dans son territoire. Pour lui, Anaheim est l’un des marchés où il pourra le mieux pratiquer son style.

«Je regarde les joueurs qu’ils ont, ils sont gros, jouent avec vitesse et vont au filet. Je pense que je pourrais cadrer dans leur alignement au cours des prochaines années. Je suis dans la meilleure place possible pour mon développement.»

Groulx rejoindra évidemment Comtois et Morand. Ce dernier a d’ailleurs été échangé du Titan d’Acadie-Bathurst aux Mooseheads au cours des dernières semaines.

«C’est très excitant de savoir que je jouerai avec lui dans la LHJMQ l’an prochain et peut-être dans la LNH plus tard», a-t-il ajouté.

Rodrigue à Edmonton

Le gardien Olivier Rodrigue, des Voltigeurs de Drummondville, a aussi été choisi au deuxième tour quand les Oilers d’Edmonton ont effectué une transaction avec le Canadien de Montréal pour le repêcher au 62e rang.

Entrevue: Olivier Rodrigue - TVA Sports

 

Au quatrième tour, le défenseur Xavier Bernard a été choisi au 110e échelon par les Devils du New Jersey. Il s’agissait du quatrième élu des Voltigeurs à trouver preneur.

Xavier Bernard se confie après avoir été sélectionné par les Devils - TVA Sports

 

Le Canadien a fait du défenseur Samuel Houde son choix de 5e tour (133e).

Lors de la sixième ronde, les gardiens québécois ont été populaires. Les Sénateurs ont choisi le Montréalais Kevin Mandolese (158e) des Screaming Eagles, les Blackhawks de Chicago ont sélectionné le gardien Alexis Gravel (162e), des Mooseheads, et les Sharks de San Jose ont misé sur Zachary Emond (176e), des Huskies de Rouyn-Noranda.

En plus des gardiens, les ailiers Mathias Laferrière (Blues de Saint-Louis) et Shawn Boudrias (Wild du Minnesota) ainsi que le défenseur Xavier Bouchard (Golden Knights de Vegas) ont également été nommés au sixième tour.

Bouthillier avec les Leafs

Le dernier joueur originaire du Québec à avoir entendu son nom est le gardien Zachary Bouthillier (209e). Il est maintenant un espoir des Maple Leafs de Toronto.

Vendredi soir, deux joueurs originaires de la Belle Province avaient été sélectionnés lors de la première ronde. Le défenseur Nicolas Beaudin a été le premier à entendre son nom, sélectionné au 27e échelon par les Blackhawks de Chicago. Trois rangs plus tard, Joseph Veleno a été repêché par les Red Wings de Detroit.

Au total, ce sont 14 joueurs québécois et 23 joueurs provenant de la LHJMQ qui ont trouvé preneur.

Bonne récolte de la LHJMQ

En comptant Groulx et les quatre représentants de la LHJMQ choisis au premier tour vendredi soir, le circuit Courteau a terminé avec un total de 23 joueurs sélectionnés par l’une ou l’autre des 31 équipes de la LNH. Il s’agit de la deuxième meilleure récolte des trois ligues canadiennes, derrière la Ligue de l’Ontario qui a vu 35 représentants enfiler un chandail de la LNH tandis que la Ligue de l’Ouest a terminé troisième avec 20 joueurs repêchés.

À noter également la sélection du défenseur natif de Montréal Bode Wilde. Celui qui demeure aux Etats-Unis depuis plusieurs années a été le 41e choix au total, par les Islanders de New York.

Wilde a d’ailleurs mentionné après sa sélection qu’il comptait joindre les rangs de l’OHL la saison prochaine. Ses droits appartiennent au Spirit de Saginaw.

JOUEURS DE LA LHJMQ SÉLECTIONNÉS

1 (6) Detroit Filip Zadina Mooseheads d’Halifax

1 (12) NY Islanders Noah Dobson Titan d’Acadie-Bathurst

1 (27) Chicago Nicolas Beaudin Voltigeurs de Drummondville

1 (30) Detroit Joe Veleno Voltigeurs de Drummondville

2 (36) Detroit Jared McIsaacMooseheads d’Halifax

2 (54) Anaheim B-O Groulx Mooseheads d’Halifax

2 (58) Tampa Bay Gabriel Fortier Drakkar de Baie-Comeau

2 (62) Edmonton Olivier Rodrigue Voltigeurs de Drummondville

3 (86) Minnesota Alexander Khovanov Wildcats de Moncton

4 (96) Caroline Luke Henman Armada de Blainville-Boisbriand

4 (110) New Jersey Xavier Bernard Voltigeurs de Drummondville

4 (120) Chicago Philipp Kurashev Remparts de Québec

5 (133) Montréal Samuel Houde Saguenéens de Chicoutimi

6 (157) Ottawa Kevin Mandolese Screaming Eagles du Cap-Breton

6 (162) Chicago Alexis Gravel Mooseheads d’Halifax

6 (169) St-Louis Mathias Laferrière Screaming Eagles du Cap-Breton

6 (176) San Jose Zacharie Émond Huskies de Rouyn-Noranda

6 (178) Anaheim Hunter Drew Islanders de Charlottetown

6 (179) Minnesota Shawn Boudrias Olympiques de Gatineau

6 (185) Vegas Xavier Bouchard Drakkar de Baie-Comeau

7 (198) Calgary Dmitry Zavgorodniy Océanic de Rimouski

7 (206) Tampa Bay Radim Salsa Sea Dogs de Saint-Jean

7 (209) Toronto Zachary Bouthillier Saguenéens de Chicoutimi