Noah Dobson

Photo : Noah Dobson Crédit : AFP

Repêchage LNH

Noah Dobson s’en va à New York

Publié | Mis à jour

Le défenseur Noah Dobson a patienté un peu plus longtemps que ce que plusieurs experts avaient prédit, et ce sont finalement les Islanders de New York qui ont mis la main sur le défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst.

Dobson a été le deuxième choix de première ronde des Islanders qui, un rang auparavant, ont mis la main sur le franc-tireur américain Oliver Wahlstrom.

Après un tournoi de la Coupe Memorial où il a excellé, étant le général à la ligne bleue du Titan en route vers la conquête du championnat canadien, plusieurs s’attendaient à ce que Dobson sorte avant le 12e choix. Certains le voyaient même être le premier défenseur sélectionné derrière Rasmus Dahlin.

Peu importe, pour le défenseur droitier.

«Ce n’est pas une déception pour moi. Simplement d’être au repêchage de la LNH et d’avoir la chance d’être réclamé par une formation est irréel et un rêve devenu réalité pour moi.»

D’une île à l’autre

Né à l’Île-du-Prince-Édouard, Dobson commencera donc vraisemblablement sa carrière professionnelle sur une autre île, celle de Long Island.

Il passe aussi du plus petit marché de la Ligue canadienne de hockey, en Bathurst, au plus gros de la LNH en New York !

«De partir d’une petite communauté comme Bathurst pour me retrouver à New York c’est irréel. Ma mère a toujours voulu aller à New York, alors elle aura une bonne raison de venir», a-t-il lancé.

Croisé dans l’aire d’entrevues peu de temps après la sélection de Dobson, l’entraîneur des Screaming Eagles du Cap-Breton, Marc-André Dumont, n’a pas tari d’éloges envers le défenseur qu’il a vu à maintes reprises au cours des deux dernières saisons.

«Il est meilleur que Thomas Chabot au même âge. Ça ne veut pas dire qu’il sera meilleur que lui, mais en ce moment il l’est», a-t-il reconnu.