TOPSHOT-FBL-WC-2018-MATCH20-IRI-ESP

Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

L'Espagne transperce l'Iran et se rapproche des huitièmes de finale du Mondial 2018

AFP

Publié | Mis à jour

L'Espagne a percé le mur persan: la «Roja» a souffert mais elle a trouvé la clé contre l'Iran (1-0) mercredi au Mondial 2018 sur un but chanceux de Diego Costa, rejoignant le Portugal en tête du groupe B et se rapprochant des huitièmes.

Déjà auteur d'un doublé contre les Portugais (3-3), Costa a marqué son troisième but dans cette Coupe du monde presque sans le vouloir, un défenseur iranien lui ayant dégagé le ballon sur le genou (54e minute). 

Un but peu esthétique à l'image d'un match poussif où l'Iran a défendu avec acharnement, étouffant le séduisant jeu espagnol. Et l'équipe entraînée par Carlos Queiroz a raté de peu le hold-up sur un but refusé à Saeid Ezatolahi pour hors-jeu (63e) après consultation des arbitres vidéo, alors que la «Team Melli» célébrait déjà son exploit.

Cette joie frustrée résume bien le ressenti des spectateurs devant cette bouillie de football, servie dans le bourdonnement entêtant des «vuvuzelas», ces trompettes popularisées au Mondial 2010 en Afrique du Sud qui ont dû rappeler de bons souvenirs aux Espagnols, sacrés cette année-là.

Pour la «Roja», l'essentiel est là: cette première victoire permet à l'Espagne de rejoindre le Portugal avec quatre points en tête, devant l'Iran (3 points).

Lors de la dernière journée, elle aura l'avantage d'affronter le Maroc, déjà éliminé, pour tenter de se qualifier et de s'assurer la première place de la poule. Un match nul lui assurerait en tout cas une place dans le tableau final.