FBL-WC-2018-MATCH7-ARG-ISL

Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

«Messi va très bien»

AFP

Publié | Mis à jour

L'Argentine peut rester tranquille: «Messi va très bien», a assuré mardi le défenseur Cristian Ansaldi à deux jours d'affronter la Croatie, dans une rencontre cruciale où la star du Barça, décevante contre l'Islande (1-1), est attendue.

«Évidemment, nous savons tous ce que Messi représente pour nous, et pour tout notre pays (...) Grâce à Dieu, il n'est pas seulement le meilleur sur le terrain, mais aussi en dehors (...) Il va très bien, et cela nous porte aussi», a déclaré le latéral de l'Inter, qui a passé la saison dernière en prêt au Torino.

La Pulga barcelonaise a cependant montré des signes de faiblesse contre l'Islande en ouverture du tournoi, en manquant notamment un penalty.

«Nous sommes tous avec lui. Il sait qu'il peut compter sur le soutien de nous tous plus que jamais. Nous sommes là pour l'aider à chaque moment, et évidemment que nous allons être à ses côtés, que ça ne va rien changer», a abondé de son côté Paulo Dybala.

Le milieu de la Juventus, remplaçant face aux Vikings, a insisté sur le fait qu'il pouvait jouer avec le Barcelonais, dont il est pourtant vu comme le remplaçant: «Leo n'a aucun remplaçant, ni ici, ni à Barcelone, ni ailleurs. Évidemment que nous pouvons jouer ensemble parce que je joue dans une position très similaire à la sienne.»

«Je crois toujours en moi. Je pense que j'ai les mêmes chances que tous mes coéquipiers, ensuite c'est à l'entraîneur de décider», a-t-il poursuivi.

L'Albiceleste aborde avec pression le choc de jeudi à Nijni Novgorod contre la Croatie, leader de sa poule, une défaite pouvant mettre un terme prématuré à ses ambitions de qualification pour les 8es de finale.

«La Croatie ne va pas poser les mêmes problèmes que l'Islande, elle ne va pas jouer vers l'arrière. Ce sera sûrement un match avec beaucoup de rythme. Nous sommes convaincus que durant ce match, nous allons aller de l'avant. Ça sera une rencontre difficile, mais nous sommes tous sereins», a déclaré Ansaldi.