LNH

Mike Hoffman échangé aux Sharks, puis aux Panthers

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Échangé deux fois en quelques heures mardi, l’attaquant Mike Hoffman se retrouve avec les Panthers de la Floride.

Ces transactions surviennent quelques jours après que des allégations de harcèlement liant la conjointe de Hoffman, Monika Caryk, envers celle du défenseur de l'équipe Erik Karlsson, Melinda, eurent fait surface.

Hoffman et sa conjointe avaient pourtant nié toute l'affaire.

En matinée, les Sénateurs d'Ottawa avaient échangé Hoffman aux Sharks de San Jose, qui l’ont ensuite refilé aux Panthers. En plus de Hoffman, les Sénateurs avaient cédé le défenseur Cody Donaghey et leur choix de cinquième tour lors du repêchage de 2020 en retour de l'attaquant Mikkel Boedker, du défenseur Julius Bergman et d'un choix de sixième tour lors du repêchage de 2020.

Or, les Sharks ont ensuite fait le plein de choix au repêchage, envoyant Hoffman aux Panthers en compagnie d’un choix de 7e ronde en 2018 pour un total de trois sélections. Les Sharks mettent effectivement la main sur un choix de deuxième ronde au repêchage de 2019, mais aussi des choix de quatrième et cinquième tours lors du prochain encan.

«L’échange d’aujourd’hui [mardi] est une preuve de notre volonté d’assurer le futur de l’équipe en améliorant la chimie, le leadership et le caractère dans le vestiaire et sur la glace, a simplement commenté le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, dans un communiqué. Nous avons confiance que cela constitue un pas dans la bonne direction pour que cette formation connaisse du succès à long terme.»

Hoffman a amassé 56 points, dont 22 buts, en 82 matchs lors de la dernière campagne. Il reste deux ans au pacte de quatre campagnes et 20,75 millions $ du joueur d’avant.

Encore deux ans pour Boedker

De son côté, Boedker a obtenu 37 points, dont 15 buts, en 74 rencontres en 2017-2018. En 10 années dans la Ligue nationale (LNH), le nouveau venu des Sénateurs a inscrit 288 points en 618 parties.

Il reste deux saisons à son contrat de quatre ans et de 16 millions $. Cependant, Boedker a empoché 10 des 16 millions $ prévus au contrat jusqu'à présent. C'est donc dire que la formation ontarienne versera 6 millions $ au Danois au cours des deux prochaines saisons. Toutefois, son poids sur la masse salariale de l'équipe sera de 4 millions $ par campagne.