Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

La Serbie s'offre le Costa Rica

AFP 

Publié | Mis à jour

La jeunesse serbe est certes prometteuse, mais la victoire contre le Costa Rica (1-0) est signée du vieux capitaine Aleksandar Kolarov, d'un magnifique coup franc dans la lucarne, dimanche à Samara pour son entrée dans le Mondial-2018.

Le latéral de l'AS Rome a battu la star des «Ticos», Kaylor Navas, très bon jusque-là, pour bien lancer les Serbes dans le groupe du Brésil et de la Suisse (le E).

Son but (56) récompense la domination d'ensemble des Slaves, face à des Centre-Américains trop restrictifs, loin de leur jeu emballant de 2014, où il avaient atteint les quarts de finale.

Une faute de David Guzman (averti) sur Aleksandar Mitrovic près de la surface a provoqué le coup franc fatal. Le prometteur attaquant serbe aura au moins décroché ça. Car auparavant il a buté sur Navas.

Le gardien du Real Madrid a honoré son statut de triple champion d'Europe en gagnant son duel avec Mitrovic sur sa meilleure occasion (50). Il avait aussi capté son retourné, illégitimement signalé hors-jeu (43).

L'attaquant prêté par Newcastle à Fulham, auteur d'un triplé contre la Bolivie en match de préparation, a aussi gaspillé une belle occasion en frappant mal après un bon contrôle (27), et s'est laissé reprendre par la défense en fin de match (86).