Destination Coupe Stanley

Mario Pouliot et Jeffrey Truchon-Viel liés à jamais

Publié | Mis à jour

Un lien unira perpétuellement Mario Pouliot et Jeffrey Truchon-Viel.

L’entraîneur-chef et l’attaquant du Titan d’Acadie-Bathurst ont mis un point d’exclamation à leur association de trois ans en remportant la Coupe Memorial le 13 mai.

En entrevue à l’émission Destination Coupe Stanley, mercredi, soit un peu plus de trois semaines après avoir accompli cet exploit, les deux hommes étaient autant ravis qu’après leur victoire contre les Pats de Regina en finale du tournoi.

«J’ai encore de la misère à en revenir, a lancé Truchon-Viel d’entrée de jeu. On a vécu des sentiments incroyables. Je vais me rappeler toute ma vie de cette expérience.»

«Quand tu regardes notre parcours, c’est indescriptible, a renchéri Pouliot. Pour le plus petit marché de la Ligue canadienne, c’est un accomplissement incroyable. On savoure ce titre même si on ne réalise pas vraiment encore ce qu’on a accompli.

«Chapeau aux joueurs, qui y ont cru et ont travaillé en conséquence, a-t-il poursuivi. Chaque fois qu’on a eu des baisses de régime, on a toujours rebondi.»

La relation entre Pouliot et Truchon-Viel n’a cependant pas été toujours rose.

«Ça n’a pas été toujours facile entre nous. On a eu une relation amour-haine au début, a reconnu l’ailier gauche de 21 ans.

«On est arrivés à Bathurst ensemble. Les premières années ont été difficiles, alors qu’on ne faisait pas les séries. C’est une récompense pour nous deux pour tout ce qu’on a vécu depuis notre arrivée à Bathurst. Je suis vraiment reconnaissant pour tout ce que Mario a fait pour moi.»

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, l’entrevue complète de Dave Morissette avec Mario Pouliot et Jeffrey Truchon-Viel.