Séries 2018

L’unique Brooks Orpik

Publié | Mis à jour

Il est clair que Brooks Orpik ne remportera jamais le trophée Conn-Smythe.

Mais si les Capitals de Washington gagnent la première Coupe Stanley de leur histoire, il sera reconnu comme l’une des pierres angulaires de cette conquête.

C’est lui qui s’assure que tous ses coéquipiers soient heureux. Il est LA référence dans le vestiaire des «Caps».

«Quand on a une question ou un problème, on se tourne vers lui, a indiqué Devante Smith-Pelly, mercredi. Il est comme une figure paternelle pour nous. Il prend soin de tout le monde et il est toujours là pour nous.»

L’entraîneur-chef Barry Trotz apprécie également grandement l’apport du vétéran défenseur.

«Brooks a déjà gagné un championnat. Il est l’un des joueurs les plus dédiés à son sport. Il est un vrai professionnel. Il apporte beaucoup dans le vestiaire. Il est le prolongement du personnel d’entraîneurs.»

L’attaquant Evgeny Kuznetsov le considère comme son meilleur ami dans l’équipe.

«Comme il a déjà joué avec des Russes à Pittsburgh, il connaît notre humour et notre style de vie. Il est spécial. Il est l’un des plus vieux joueurs de l’équipe, mais j’ai parfois l’impression qu’on a le même âge. Je le respecte beaucoup.»

Ce respect est réciproque.

«Nous sommes arrivés à Washington en même temps. Nous étions donc un peu dans le même bateau. Kuznetsov est un gars drôle et il arrive toujours avec le sourire. C’est difficile de ne pas l’aimer.»

D’ailleurs, les deux joueurs sont assis l’un à côté de l’autre dans le vestiaire. De quoi alimenter leur chimie.

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, le reportage de Renaud Lavoie à ce sujet.