Crédit : AFP

Séries 2018

Les Jets ont couru à leur propre perte

Les Jets ont couru à leur propre perte

Patrick Lalime

Publié 23 mai 2018
Mis à jour 23 mai 2018

Les Golden Knights de Vegas ont encore une fois surpris le monde du hockey, en finale de l’Ouest, en éliminant les Jets de Winnipeg en cinq rencontres.

Cela dit, je dois dire que je n’ai vraiment pas été impressionné par les commentaires de Connor Hellebuyck et Patrik Laine. C’est probablement attribuable à leur manque d’expérience en séries éliminatoires.

Laine a dit avant le début de la série que «Fleury était bon, mais qu’il n’avait pas été vraiment testé jusqu’à présent» et Hellebuyck a dit pendant la série qu’il «aimait vraiment plus son jeu que celui de Fleury».

Ils n’ont rien compris. Ces commentaires ont simplement donné une motivation supplémentaire à Fleury et aux Golden Knights. Il faut arrêter de les nourrir de la sorte. Cette équipe est motivée par de telles déclarations depuis qu’elle est née.

Je dirais même que ces propos ont été un point tournant dans la série. C’était arrogant de leur part et les Jets n’ont qu’eux à blâmer pour ce dénouement.

Un match qui peut changer une carrière

Les Capitals de Washington et le Lightning de Tampa Bay disputeront mercredi soir le septième match de la finale de l’Est. C’est un match qui pourrait changer la carrière de plusieurs joueurs des deux équipes.

La formation qui l’emportera se retrouvera en finale de la Coupe Stanley. La majorité des joueurs des Capitals n’y ont jamais participé alors que c’est le contraire chez le Lightning, qui a atteint la finale en 2015.

Ça fait 15 ans aujourd’hui que j’ai perdu le match no 7 de la finale de l’Est face aux Devils du New Jersey, alors que j’étais avec les Sénateurs d’Ottawa. C’est à la fois le plus beau et le pire moment de ma carrière. Tu es si proche, mais si loin en même temps.

C’est l’opportunité pour les joueurs qui sauteront sur la glace d’écrire leur propre histoire. L’important pour chaque joueur sera de contrôler ses émotions puisque c’est facile de rêver à l’étape suivante avant d’y parvenir.

Chose certaine, on devrait avoir droit à tout un match!