Séries 2018

Le bâton de Ryan Reaves au Temple de la renommée

Publié | Mis à jour

Qui aurait parié que les Golden Knights de Vegas allaient participer à la finale de la coupe Stanley à leur toute première année d’existence?

Si vous aviez parié sur les Golden Knights avant le début de la saison 2017-2018, vous êtes voyant. Et si vous aviez prédit que Ryan Reaves allait inscrire le but décisif de la finale de l’Association de l’Ouest, vous êtes Nostradamus.

Agitateur, joueur de quatrième trio, marqueur de 31 buts dans toute sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Reaves aura un peu de lui au Temple de la renommée du hockey.

Le bâton qu’il a utilisé pour diriger la rondelle dans le filet et faire 2-1 en deuxième période du match numéro 5 contre les Jets de Winnipeg, dimanche, est envoyé au Temple, selon le réseau Sportsnet.

Ce bâton n’aura produit qu’un but dans sa vie utile, puisqu’il s’agissait du seul but de Reaves en six matchs éliminatoires ce printemps. Dans sa carrière dans la LNH, l’ailier de Winnipeg totalise deux buts en 42 parties des séries.

Reaves redonne l’avance aux Knights - TVA Sports

Le joueur de soutien de 31 ans a été échangé aux Golden Knights en février dernier en provenance des Penguins de Pittsburgh dans la transaction qui a fait passer l’attaquant Derick Brassard des Sénateurs d’Ottawa aux «Pens». Il n’a récolté que deux aides en 21 rencontres à Vegas en saison régulière.

Le temps d’utilisation de Reaves en séries ne s’élève qu’à sept ou huit minutes par match en moyenne. Dans le gain décisif au BellMTS Centre ce week-end, il a passé 7 min 30 s sur la patinoire.

L’histoire des séries de la LNH est truffée d’événements parfois loufoques ou surprenants comme celui impliquant Reaves. Par exemple, à Montréal, de nombreux amateurs de hockey se souviennent du fameux but de Brian Skrudland en prolongation lors du deuxième match de la finale de 1986 contre les Flames de Calgary. Ce but de l’attaquant avait galvanisé les Canadiens, qui allaient remporter les trois matchs suivants et remporter la coupe Stanley.