Séries 2018

En quête de constance

Publié | Mis à jour

Le Lightning a compté sur une prestation remarquable de son gardien Andrei Vasilevskiy pour l’emporter 4-2 contre les Capitals, hier, créant du même coup l’égalité 2-2 dans la finale de l’Association de l’Est.

«On a probablement gagné un match alors qu'on ne le méritait pas», a mentionné le défenseur du Lightning Ryan McDonagh, ce matin, avant de souligner tout le mérite du gardien russe, notamment lorsque les «Bolts» évoluaient à court d’un homme.

«On ne peut pas parler de l'infériorité numérique sans mentionner les performances de Vasilevskiy, a-t-il expliqué. Mais les gars sont très appliqués à essayer de bien lire le jeu, à savoir quand on doit être agressif, ou quand on doit simplement fermer des options.»

L’entraîneur Jon Cooper, pour sa part, s’est réjoui de la force de caractère de ses hommes au cours des deux dernières rencontres.

«Soyons honnêtes : quand tu tires de l'arrière 2-0 après deux matchs à domicile, tu es sur le respirateur artificiel», a-t-il observé, ce matin.

«Les gars ont trouvé une façon de se sortir de là. (...) Mais maintenant la série est 2-2, peu importe comment tu y es arrivé. Je pense que tout le monde sait à quel point le match cinq sera déterminant», a expliqué Cooper, qui a bien identifié le problème numéro un dans le jeu de sa troupe.

«Je pense qu'on n'a pas été assez constants, c'est le gros problème pour moi, a-t-il admis. Il faudrait aligner trois bonnes périodes, pas une ici et là.»

McDonagh, lui, croit que l’équipe doit se montrer plus efficace en attaque.

«On a raté quelques occasions de tirer», a-t-il mentionné, ajoutant que l'équipe devra trouver des solutions offensivement, quitte à marquer quelques «buts laids».

À voir dans la vidéo ci-dessus.