Coupe Memorial

Victoire in extremis en lever de rideau!

Mario Morissette / Le Journal de Québec

Publié | Mis à jour

Nick Henry a récupéré une rondelle invitante dans l’enclave et à l’aide d’un tir des poignets, il a trompé la vigilance du gardien Kaden Fulcher avec 33 secondes à égrener à la troisième période, permettant aux Pats de Regina de vaincre les Bulldogs de Hamilton par 3-2, vendredi soir, au Brandt Centre, lors du premier match du tournoi à la ronde de la Coupe Mémorial.

C’était la première fois du match que les hôtes prenaient les devants au tableau. Aux lancers, Hamilton a eu le meilleur par 33-31.

Plus tôt à la troisième, le gardien des locaux Max Paddock s’était dressé devant les charges des Ontariens, frustrant notamment Brandon Saigeon, alimenté à la porte du filet par une passe précise de Robert Thomas.

Cinq infractions

Les unités spéciales ont été sollicitées à la première période. Malgré quatre infractions appelées contre les Bulldogs, les représentants de l’OHL ont regagné leur vestiaire en avant par 1-0 grâce à un tir des poignets bien cadré de Thomas.

Les Pats, malgré ces nombreux épisodes à cinq contre quatre, n’ont pas réussi à imposer le rythme. La meilleure chance de compter des locaux fut celle de Josh Mahura, débouté par un déplacement rapide de Fulcher.

Trois buts à la deuxième

Sam Steel a profité des dernières secondes d’une supériorité numérique amorcée à la première pour dégainer du haut du cercle et son tir frappé n’a laissé aucune chance à Fulcher.

Arthur Kaliyev, un 16 ans d’exception, a ensuite été frustré par Paddock.

Les Bulldogs ont repris les devants lorsque Marian Studenic, d’un angle fermé, a logé la rondelle dans la partie supérieure. La rondelle est ressortie aussi rapidement qu’elle avait pénétré. Le buteur ainsi que l’arbitre posté près de la cage n’ont jamais eu de doute sur la validité de cette réussite.

Puis, comme dans les rangs pee-wee durant les années 70, Mahura a transporté le disque d’un bout à l’autre de patinoire avant de battre le gardien adverse des poignets.

En deux lignes

Samedi après-midi à 14 h (heure des Prairies), les Broncos de Swift Current croiseront les sabots avec le Titan d’Acadie-Bathurst. Pour ce match inaugural du tournoi, on a remarqué plusieurs bancs vides à une extrémité de l’amphithéâtre. Est-ce le présage de soirées tranquilles lorsque les Pats ne seront pas en action? Vendredi, les billets les moins onéreux se vendaient 74 $.