Destination Coupe Stanley

«Je me sens bien au Colorado» -Mark Barberio

Publié | Mis à jour

Alors que son contrat arrive à échéance cet été, le défenseur de l’Avalanche du Colorado Mark Barberio a affirmé, lundi à l’émission Destination Coupe Stanley, qu’il avait déjà entamé des démarches avec l’organisation dans le but de demeurer avec l’équipe.

«Je suis présentement en discussions afin de renouveler mon contrat avec l’Avalanche, a-t-il annoncé fièrement. J’ai pris un certain congé pour me reposer à la fin de la saison, mais je vais retourner à l’entrainement très bientôt afin de revenir en puissance l’année prochaine.»

L’ancien joueur du Canadien de Montréal n’a d’ailleurs pas été en mesure de cacher sa joie quant aux récents succès de la formation du Colorado cette saison, elle qui a déjoué tous les pronostics en se qualifiant pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley alors qu’elle avait terminé au dernier rang du classement général l’année précédente.  

«Je crois que l’ajout de nouveaux jeunes joueurs a apporté une énorme différence cette année, explique le numéro 44 de l’Avalanche. Nous avions beaucoup plus d’énergie grâce à ces changements et ça nous a permis de créer plusieurs surprises.»

Parmi les autres facteurs qui ont influencé les succès de son équipe, Barberio a mentionné que l’échange qui a envoyé l’attaquant Matt Duchene aux Sénateurs d’Ottawa a grandement contribué au moral de l’équipe.

«Les gars étaient distraits par rapport aux rumeurs de transactions. Donc, lorsque l’échange s’est finalement produit, ça nous a permis de passer à d’autres choses et Nathan MacKinnon a réussi à prendre les rennes de l’équipe avec brio.»

Barberio a également vanté le talent du meilleur pointeur de la troupe de Jared Bednar. «Il a travaillé très fort tout au long de l’année et a grandement amélioré ses lancers, ce qui explique le fait qu’il est devenu l’un des meilleurs marqueurs de la ligue», a-t-il expliqué.

Plus à l’aise au Colorado qu’à Montréal

D’un autre côté, Mark Barberio est revenu sur son court passage avec les Canadiens.

«J’ai bien joué quand on m’a donné ma chance à Montréal, mais au Colorado j’ai de meilleures opportunités, car je ne risque pas d’être retourné dans les gradins après chaque match que je joue, a-t-il mentionné. Je suis plus calme et plus expérimenté et tout ça c’est grâce à l’Avalanche qui m’a donné ma chance.»

Voyez l’entrevue de Dave Morissette avec Mark Barberio ci-dessus.